La Palestinienne qui a giflé un soldat en détention pour une autre semaine
Rechercher

La Palestinienne qui a giflé un soldat en détention pour une autre semaine

Ahed Tamimi est accusée "d’avoir agressé un soldat, d’avoir nui à la sécurité de la région, de provocation et de d'autres crimes", selon des documents judiciaires

Ahed Tamimi au tribunal militaire d'Ofer le 20 décembre 2017 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)
Ahed Tamimi au tribunal militaire d'Ofer le 20 décembre 2017 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)

Un tribunal militaire a prolongé d’une semaine supplémentaire le placement en détention provisoire de la Palestinienne Ahed Tamimi, âgée de 16 ans, qui a été filmée en train de gifler des soldats de Tsahal.

Des images qui datent du 15 décembre, capturées dans le village de Nabi Saleh, en Cisjordanie, montrent Tamimi et sa cousine Nour Tamimi s’approchant de deux soldats israéliens, avant de les bousculer, de les donner des coups de pied et de les gifler.

Les soldats reculent à l’arrivée de Nariman Tamimi, la mère de Ahed, qui se met elle aussi à s’en prendre aux soldats.

Ces derniers, armés, n’ont pas répondu à cette tentative de provocation.

Ahed est accusée « d’avoir agressé un soldat, nui à la sécurité de la région, de provocation et de d’autres crimes », selon des documents judiciaires.

Dans sa version de l’incident, partagée devant le tribunal lors d’une audience la semaine dernière, Ahed a affirmé que les mêmes soldats apparaissant dans la vidéo avaient tiré dans la tête de son cousin avec une balle en caoutchouc une heure avant l’incident.

« J’ai vu devant chez moi les mêmes soldats qui avaient blessé mon cousin. Je ne pouvais pas rester là et j’ai répondu à ma façon », a témoigné la jeune fille de 16 ans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...