La première victime israélienne du virus, survivant de la Shoah, a été enterrée
Rechercher

La première victime israélienne du virus, survivant de la Shoah, a été enterrée

Seules 20 personnes ont pu participer à l'enterrement d'Aryeh Even, 88 ans, résident à Jérusalem

Aryeh Even, première victime israélienne du Coronavirus (Crédit : autorisation)
Aryeh Even, première victime israélienne du Coronavirus (Crédit : autorisation)

Aryen Even, un survivant de la Shoah âgé de 88 ans et première victime israélienne de la pandémie de coronavirus, a été enterré à Jérusalem dans la nuit de samedi à dimanche.

La cérémonie d’enterrement au cimetière Givat Shaul était limitée à 20 personnes. On a demandé à tout le monde de garder une distance de 2 mètres les uns des autres, selon la Douzième chaîne.

Le personnel des pompes funèbres, ou chevra kadisha, portait un équipement protecteur complet, selon des photographies prises à l’enterrement.

Dans un communiqué annonçant son décès vendredi soir, la famille d’Even a déclaré regretter ne pas avoir pu être présents à ses côtés pour ses derniers instants.

« C’était un homme bon et aimé, plein de vie, dévoué à sa famille, un homme fort jusqu’à la fin. Nous sommes tristes qu’il ait dû passé ses derniers jours et instants à un moment où les membres de sa famille ne pouvaient pas être à ses côtés ».

Even a immigré en Israël seul depuis la Hongrie en 1949. Il laisse derrière lui quatre enfants, 18 petits-enfants et un arrière-petits-enfants.

Le centre médical Shaare Zedek de Jérusalem a déclaré vendredi dernier qu’Even avait été admis dans un état très grave alors qu’il souffrait déjà de nombreuses pathologies. Malgré les soins intensifs, dont une réanimation après un arrêt cardiaque, son état de santé s’est rapidement détérioré et il est décédé, a fait savoir l’hôpital.

On voit des soignants après l’arrivée d’une patiente au centre médical Shaare Zedek à Jérusalem. On soupçonne la patiente d’être infectée au coronavirus, le 27 janvier 2020. (Yonatan Sindel / Flash90)

Even comptait parmi les quelques résidents de la maison de retraite Nofim à Jérusalem qui ont contracté le virus.

Selon les dernières chiffres du ministère de la Santé publiés samedi, il y a eu 945 cas confirmés de coronavirus en Israël, avec 20 personnes en état grave.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...