Rechercher

La réforme de la casheroute approuvée par un panel de la Knesset

Les partis haredim ont dénoncé une coalition "perverse" après ce feu vert apporté à ce projet de loi qui brise le monopole du Grand rabbinat sur la casheroute

La députée de Yisrael Beytenu Yulia Malinovsky préside une rencontre de la commission des services religieux juifs, le 27 octobre 2021. (Crédit :  Olivier Fitoussi/Flash90)
La députée de Yisrael Beytenu Yulia Malinovsky préside une rencontre de la commission des services religieux juifs, le 27 octobre 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

La Commission des services religieux juifs a approuvé mercredi un projet de loi de réforme de l’industrie de la certification casher. La législation pourra ainsi être présentée au vote une dernière fois avant de devenir loi.

Cette proposition, qui réclame l’établissement d’une série d’agences de certification casher privées qui devront respecter les normes religieuses établies par le Grand Rabbinat, doit dorénavant être présentée à la Knesset pour sa deuxième et pour sa troisième lectures.

« Nous avons brisé le monopole, ouvert la certification casher à une concurrence saine et nous avons prouvé que personne n’a l’exclusivité sur la religion », a commenté la députée d’Yisrael Beytenu Yulia Malinovsky, présidente de la commission, après l’approbation du projet de loi dans une publication sur Twitter.

Un groupe de superviseurs de la casheroute a par ailleurs manifesté à Tel Aviv contre le ministre des Affaires religieuses Matan Kahane, qui soutient cette législation.

« La réforme de la casheroute est la destruction de la casheroute », disait l’un des panneaux brandis par les manifestants.

Le Grand rabbinat s’oppose à ce projet de loi, et a longtemps lutté contre toute tentative de réforme de son monopole et d’ouverture à des agences privées.

La formation ultra-orthodoxe Yahadout HaTorah, pour sa part, a fustigé une coalition « perverse ». Elle a dénoncé le projet de loi qui est, selon elle, un « effondrement moral total » et accusé l’alliance de partis au pouvoir de trahir « la tradition et tous ceux qui observent la casheroute en Israël ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...