Israël en guerre - Jour 227

Rechercher
Les victimes du 7/10/2023

La sergente-major Debbie Abraham, 40 ans : Une policière amoureuse des animaux

Tombée au champ d’honneur alors qu'elle assurait la sécurité du Festival Supernova, au kibboutz Reim, le 7 octobre 2023

La sergente-major Debbie Abraham, tombée au champs d’honneur alors qu'elle assurait la sécurité du Festival Supernova, au kibboutz Reim, le 7 octobre 2023. (Crédit : Police israélienne)
La sergente-major Debbie Abraham, tombée au champs d’honneur alors qu'elle assurait la sécurité du Festival Supernova, au kibboutz Reim, le 7 octobre 2023. (Crédit : Police israélienne)

La sergente-major Dvorah « Debbie » Abraham, 40 ans, officière de police au commissariat d’Ofakim, a été tuée en combattant des terroristes palestiniens du Hamas près de Reim le 7 octobre.

Debbie, qui vivait dans le petit moshav de Talmei Yosef, dans le sud du pays, assurait la sécurité du festival de musique Supernova, près du kibboutz Reim, tôt samedi matin, lorsque le Hamas a pris d’assaut la fête, tuant au moins 260 personnes.

Ses amis et sa famille ont décrit Debbie comme une amoureuse des animaux aux yeux bleus étonnants, qui nourrissait toujours les chats errants. Elle était dévouée à son travail et adorait ses neveux. Elle préparait un master en résolution des conflits à l’Université Ben Gurion.

Son amie et collègue Bat Mishael, une autre policière, travaillait également à la sécurité du festival de musique le 7 octobre. Dans un message publié sur Facebook, Mishael décrit les scènes d’horreur qui se sont déroulées alors qu’elles tentaient de repousser la nuée de terroristes armés.

« Nous nous sommes rencontrées pendant quelques minutes pour une courte étreinte au petit matin, puis le pire film d’horreur de l’univers a commencé à se dérouler », a-t-elle écrit. « J’ai contrôlé pour évacuer les civils de la fête alors que les sirènes de raids aériens commençaient, mais rapidement j’ai réalisé que les roquettes Kassam n’étaient pas le pire que nous allions rencontrer. »

Mishael s’est souvenue avoir essayé d’abattre des terroristes tout en se cachant des tirs, d’avoir contrôlé des piles de corps et d’avoir tenté de contacter Debbie, mais sans recevoir de réponse.

« Cela a duré des heures et des heures – des heures durant lesquelles ils n’étaient jamais à court de munitions, tandis que je n’avais plus de balles … Je suis vraiment désolée, Debbie. »

Elle a décrit son amie comme « une reine, une lionne, une guerrière qui a défendu ses principes et ce à quoi elle avait prêté serment d’allégeance ».

« Tu as juré de protéger et de servir les habitants d’Israël et c’est ce que tu as fait ! Tu n’as pas fui ou disparu, tu t’es battue et tu t’es battue aussi longtemps que ton cœur battait encore. »

Maya Jacob, une amie de Debbie, a écrit qu’au fil des ans, elle « m’a sauvée dans tant de situations différentes ». « Une âme pure, avec un cœur en or, la meilleure des meilleures. Tu étais pleine d’une générosité et d’un amour inconditionnels. »

« Tu étais notre lionne, notre super-héroïne, notre ange gardien qui nous protégeait de tout mal », a ajouté Jacob. « Même dans les dernières heures douloureuses et insupportables, tu as livré le combat de ta vie, parce que c’était toi – une guerrière ! »

Le frère de Debbie, Shimon Abraham, a fait part sur Facebook de l’immense douleur qu’il ressentait à la suite de la mort de la jeune femme.

« Ma Debbie bien-aimée, mon héroïne, les larmes m’étouffent, mon cœur est brisé, la douleur me détruit de l’intérieur », a-t-il écrit. « Ma vie entière est liée à la tienne. Je n’arrive pas à me faire à l’idée de continuer sans toi. Tes yeux angéliques me manquent tellement, ton cœur énorme, ta présence aimante. »

« S’il te plaît, reste près de moi, je t’en supplie », a-t-il ajouté.

« Je te promets de me relever de cette tragédie quand j’en serai capable. Je t’aimerai jusqu’à la fin de ma vie. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.