Israël en guerre - Jour 145

Rechercher

La vague de haine suite à la guerre retombe : 31 actes anti-juifs en décembre – NYPD

Le chiffre est plus du deux fois plus élevé que celui de décembre 2022, mais en baisse significative par rapport aux 62 crimes antisémites enregistrés en novembre

Illustration : Des policiers de la NYPD travaillant sur la scène d'une fusillade à l'extérieur du 41e commissariat, à New York le 9 février 2020. (Crédit : John Minchillo/AP Photo/Dossier)
Illustration : Des policiers de la NYPD travaillant sur la scène d'une fusillade à l'extérieur du 41e commissariat, à New York le 9 février 2020. (Crédit : John Minchillo/AP Photo/Dossier)

La police de New York (NYPD) a signalé 31 crimes de haine antisémites en décembre, un pic par rapport au même mois de l’année dernière, mais une baisse par rapport aux mois d’octobre et de novembre, lorsque les attaques anti-juives ont grimpé en flèche après l’attaque sur le sud d’Israël perpétrée par le groupe terroriste palestinien du Hamas le 7 octobre.

Le total de décembre est plus de deux fois plus élevé que celui décembre 2022, où l’on avait dénombré 14 crimes de haine anti-juive. Il est également beaucoup plus élevé que la moyenne de 18 actes enregistrée au cours des neuf premiers mois de l’année.

Mais les 31 actes antisémites de décembre étaient bien moins nombreux que les 62 crimes anti-juifs signalés en novembre et les 69 d’octobre, ce qui indique que la récente vague d’antisémitisme dans la ville pourrait être en phase d’accalmie.

Les crimes antisémites représentaient plus de la moitié des 59 crimes de haine signalés à la police dans la ville le mois dernier. Il y a également eu 11 crimes de haine motivés par l’orientation sexuelle, quatre crimes de haine anti-musulmans, quatre crimes de haine anti-asiatiques et neuf autres dans plusieurs autres catégories.

Le nombre total d’actes antisémites signalés à la police en 2023 s’élève à 325, selon une compilation des données mensuelles de la police, soit près d’un acte antisémite par jour.

Les groupes communautaires juifs ont déclaré que de nombreux incidents ne sont probablement pas signalés à la police. Les groupes juifs ont également signalé une recrudescence de l’antisémitisme au niveau national et en ligne depuis le 7 octobre.

L’année dernière, la ville de New York a enregistré 32 crimes haineux antisémites de plus qu’en 2022, alors même que les incidents liés aux préjugés ont diminué de 5 % dans l’ensemble.

Tous les crimes de haine signalés ne donnent pas lieu à une arrestation, et les chiffres peuvent être révisés après le décompte initial.

Plusieurs incidents survenus au cours du mois qui a suivi l’assaut terroriste du Hamas en Israël le 7 octobre font l’objet de poursuites de la part des procureurs, notamment un suspect qui aurait traqué et frappé un Juif israélien près de Times Square 11 jours après les massacres ; deux femmes qui ont été inculpées après avoir prétendument attaqué un passant qui les avait confrontées alors qu’elles arrachaient des affiches d’otages israéliens détenus à Gaza ; et un jeune de 19 ans qui a été inculpé pour avoir attaqué un Israélien sur le campus de l’Université de Columbia une semaine après le début de la guerre.

D’autres récents incidents incluent des graffitis et des menaces à l’encontre de synagogues.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.