La voiture rétractable israélienne se gare à la bourse de Tel Aviv
Rechercher

La voiture rétractable israélienne se gare à la bourse de Tel Aviv

L'empattement de la CT-1 de City Transformer rapetisse sans réduire la taille de l'habitacle pour faciliter le stationnement ; la firme espère obtenir une certification européenne

Photo d'illustration de la City Transformer. (Autorisation)
Photo d'illustration de la City Transformer. (Autorisation)

City Transformer, la société israélienne qui a conçu une voiture capable de se rétracter pour entrer dans de petites places de parking, a annoncé dimanche son entrée à la bourse de Tel Aviv, prévue pour le début du mois de mars.

Une première offre publique est prévue pour le début du deuxième trimestre 2021, avec une valeur d’entreprise de 450-600 millions de shekels, a déclaré la société dans un communiqué.

La firme a indiqué avoir levé 35 millions de shekels de financement, notamment en subventions du ministère de l’Energie et de l’Autorité israélienne de l’Innovation, une instance gouvernementale qui encourage la recherche et le développement de l’industrie.

Sa voiture électrique CT-1 mesure 2,49 mètres de long et 1,4 mètre de large, mais peut réduire son empattement à un mètre de large seulement pour faciliter le stationnement ou les manœuvres dans la circulation. À l’intérieur, il y a de la place pour un conducteur et un autre adulte, assis en tandem. Le siège passager peut également accueillir deux enfants. L’habitacle ne rétrécit pas et ne change pas de forme lorsque l’empattement se rétrécit.

City Transformer a déclaré qu’elle espère obtenir la certification européenne pour la CT-1 d’ici la fin de l’année et que les premiers exemplaires de cette voiture à taille variable seront sur les routes israéliennes en 2022. Israël suit les normes de certification européennes pour les véhicules et la CT-1 cherche à obtenir la qualification de quadricycle, « une catégorie qui facilite l’entrée rapide de la société sur le marché européen », a déclaré le PDG de la société, Asaf Formoza, dans un communiqué.

Le véhicule peut rouler à 45 km par heure en mode réduit et jusqu’à 90 km par heure dans sa forme élargie. Il ne change pas de longueur avec 2,35 mètres et peut rouler entre 100 et 150 kilomètres à chaque charge.

Selon City Transformer, quatre véhicules CT-1 pourraient rentrer dans une place de parking standard si on les alignait de façon perpendiculaire au trottoir.

Asaf Formoza, PDG de City Transformer. (Capture d’écran YouTube)

« Des milliards de personnes vivant et travaillant en ville vont bénéficier d’une nouvelle alternative de mobilité efficace et écologique : une alternative qui combine les avantages de la sécurité et du confort de la conduite automobile, avec les avantages du stationnement, des manœuvres et des économies liées à l’utilisation d’une moto », a déclaré Formoza. « Ceci, sans les inconvénients actuels de la voiture et de la moto ».

Les premiers véhicules produits seront fabriqués par la société allemande Roding Automobile. La majeure partie de la future production sera également réalisée par une tierce partie.

La CT-1 figurait dans la liste annuelle 2020 des 100 meilleures inventions du magazine TIME « qui changent notre façon de vivre, de travailler, de jouer et de penser à ce qui est possible ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...