L’Algérie annule un match de foot contre le Ghana dont l’entraîneur est Israélien
Rechercher

L’Algérie annule un match de foot contre le Ghana dont l’entraîneur est Israélien

Bien que les deux équipes nationales se soient déjà rencontrées par le passé, l'entraîneur juif s’est vu refuser l'entrée dans le pays arabe

Le milieu de terrain ghanéen, Andre Ayew (à gauche) avec l'entraîneur Avram Grant au cours de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2015 entre la Côte d-Ivoire et le Ghana, à Bata, le 8 février 2015 (Crédit : AFP/CARL DE SOUZA)
Le milieu de terrain ghanéen, Andre Ayew (à gauche) avec l'entraîneur Avram Grant au cours de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2015 entre la Côte d-Ivoire et le Ghana, à Bata, le 8 février 2015 (Crédit : AFP/CARL DE SOUZA)

L’équipe de football de l’Algérie a décidé de ne pas participer à un match amical contre le Ghana parce que ce dernier a un entraîneur israélien, a rapporté un site ghanéen mardi, citant les médias algériens.

Selon le rapport sur pulse.com.gh, l’équipe algérienne a abandonné le match pour faire en sorte que Avram Grant n’entre pas dans le pays.

« L’équipe nationale algérienne a annulé le match amical avec le Ghana parce qu’elle a refusé d’accueillir l’entraîneur israélien du Ghana, Avraham (sic) Grant », a confirmé le journaliste algérien Ayman Gada sur Facebook.

Grant, qui fut l’entraîneur du géant du football anglais, Chelsea, entraîne au Ghana depuis deux ans. Il a été l’entraîneur de l’équipe nationale israélienne entre 2002 et 2006.

Des fans algériens de football encouragent la Palestine dans une rencontre amicale entre les deux pays le 17 février 2016 (Crédit : capture d'écran YouTube)
Des fans algériens de football encouragent la Palestine dans une rencontre amicale entre les deux pays le 17 février 2016 (Crédit : capture d’écran YouTube)

La dernière fois que l’Algérie a joué contre le Ghana fut lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2015, lorsque l’équipe de Grant a gagné 1-0.

L’Algérie a longtemps été un partisan de la cause palestinienne, et certains Palestiniens considèrent la lutte de l’Algérie pour obtenir son indépendance de la France comme un modèle pour leur propre lutte.

L’Algérie comptait par le passé plus de 100 000 Juifs, mais la grande majorité d’entre eux sont partis après la création de l’Etat d’Israël en 1948 et pendant la guerre d’indépendance sanglante contre la France.

L’Algérie a une attitude partagée envers les Juifs.

En 2014, le pays a annoncé qu’il allait rouvrir des synagogues qui étaient fermées depuis les années 1990.

Cependant, en 2015 les islamistes algériens ont appelé à des attaques contre les Juifs et, plus tard cette année-là, une vidéo a été diffusée montrant des troupes algériennes marchant en chantant des chansons sur des assassinats de Juifs.

L’Algérie se place en quatrième position sur la liste des pays les plus antisémitiques au monde.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...