L’AP donne des vaccins destinés aux soignants à son personnel et aux footballers
Rechercher

L’AP donne des vaccins destinés aux soignants à son personnel et aux footballers

Le ministère de la Santé de l'Autorité palestinienne a reconnu que des doses avaient été administrées à des ministres et à l'équipe de football palestinienne et non aux soignants

Illustration : Des Palestiniens du ministère de la Santé reçoivent une cargaison de doses de vaccin russe contre le coronavirus Spoutnik V envoyée par les Émirats arabes unis, après que les autorités égyptiennes ont autorisé l'entrée à Gaza par le point de passage de Rafah dans le sud de la bande de Gaza, le 21 février 2021. (Abed Rahim Khatib/Flash90)
Illustration : Des Palestiniens du ministère de la Santé reçoivent une cargaison de doses de vaccin russe contre le coronavirus Spoutnik V envoyée par les Émirats arabes unis, après que les autorités égyptiennes ont autorisé l'entrée à Gaza par le point de passage de Rafah dans le sud de la bande de Gaza, le 21 février 2021. (Abed Rahim Khatib/Flash90)

Après les pressions de l’opinion publique et les appels à une plus grande transparence, l’Autorité palestinienne (AP) a reconnu mardi que certains de ses vaccins avaient été administrés à des fonctionnaires du gouvernement plutôt qu’à des travailleurs de la santé.

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne avait précédemment déclaré que les doses étaient exclusivement destinées aux travailleurs de la santé et aux personnes âgées. Mais dans une déclaration faite mardi, l’AP a reconnu que certaines des doses avaient été administrées à d’autres personnes.

La liste des personnes vaccinées comprend des ministres du gouvernement, des membres exécutifs de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) âgés de plus de 65 ans et l’équipe nationale de football palestinienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...