L’artefact du Néguev vieux de 6 000 ans pourrait être le plus vieil objet en plomb fondu du monde
Rechercher

L’artefact du Néguev vieux de 6 000 ans pourrait être le plus vieil objet en plomb fondu du monde

Le fuseau du Chalcolithique est fait de métal extrait du sud de la Turquie, mais a été trouvé dans une grotte près de Beer Sheva – montrant l’existence d’anciennes routes commerciales

Des archéologues découvrent le premier objet en plomb utilisé au Moyen-Orient dans une grotte au sud de Beer-Sheva (Crédit : Boaz Langford et Micka Ullman)
Des archéologues découvrent le premier objet en plomb utilisé au Moyen-Orient dans une grotte au sud de Beer-Sheva (Crédit : Boaz Langford et Micka Ullman)

Au plus profond d’une grotte dans le sud du désert du Néguev en Israël, les archéologues ont retrouvé ce qui pourrait être l’objet en plomb fondu le plus ancien – un artefact de 6 000 ans façonné à partir de métal extrait dans la Turquie moderne.

L’artefact, trouvé pendant des fouilles dans la grotte Ashalim en 2012, mais étudié seulement ce mois-ci, est composé d’un anneau principal bombé qui entoure un manche en bois, et ressemble presque à une quenouille primitive.

La tige mesure 22.4cm de long et est sculptée en tamarinier, un arbre commun dans le Néguev. Le poids en plomb mesure environ 3,8cm et pèse 156g, soit un peu moins qu’un iPhone 6. Les deux pièces, en plomb et en bois, montrent des signes d’usure.

Les auteurs d’une étude publiée ce mois-ci dans PLoS One suggèrent que cet objet aurait pu servir de fuseau, utilisé pour filer du tissu.

La datation carbone de la tige en bois située dans l’objet situe l’objet au Chalcolithique tardif, environ 4 000 avant Jésus-Christ, suggérant que la découverte « pourrait être l’objet produit avec du plomb fondu le plus ancien à ce jour », écrivent les auteurs de l’étude.

Des archéologues découvrent le premier objet en plomb utilisé au Moyen-Orient dans une grotte au sud de Beer-Sheva. Un couteau-suisse sert d'échelle (Crédit : Boaz Langford et Micka Ullman)
Des archéologues découvrent le premier objet en plomb utilisé au Moyen-Orient dans une grotte au sud de Beer-Sheva. Un couteau-suisse sert d’échelle (Crédit : Boaz Langford et Micka Ullman)

Il date de la même période qu’un butin d’objets en cuivre de Nahal Mishmar, retrouvé dans le désert de Judée en 1961 et maintenant exposé au musée d’Israël.

Une métallurgie du plomb remontant aussi loin dans l’Antiquité est excessivement rare, le métal le plus communément travaillé étant le cuivre – qui a donné son nom à la période. Avant les Romains, qui utilisaient le plomb partout, de la plomberie à l’armement, le 82ème élément était à peine retrouvé. Le minerai de plomb contient souvent des veines d’argent, donc le métal mou était habituellement un sous-produit du processus d’extraction, ont écrit les auteurs.

La grotte Ashalim, située au sud de Beer Sheva, était utilisée pendant le Chalcolithique tardif pour « des activités rituelles liées à l’enterrement de certains individus », ont écrit les chercheurs. L’objet a été trouvé sur le sol de l’une des crevasses les plus profondes de la grotte, derrière une chambre funéraire.

L’objet en plomb très usé a été déposé à cet endroit, suggérant que c’était un outil de valeur, a déclaré l’auteur principal, Naama Yahalom-Mack de l’Université Hébraïque à Live Science.

La grotte, située au sud de Beer-Sheva, dans laquelle les archéologues ont découvert le premier objet en plomb utilisé au Moyen-Orient (Crédit : Boaz Langford et Micka Ullman)
La grotte, située au sud de Beer-Sheva, dans laquelle les archéologues ont découvert le premier objet en plomb utilisé au Moyen-Orient (Crédit : Boaz Langford et Micka Ullman)

Les auteurs notent aussi qu’aucun autre objet en plomb datant d’avant la quatrième millénaire avant Jésus-Christ n’a été retrouvé dans le Levant, faisant de l’artefact de la grotte Ashalim l’objet sculpté en plomb le plus ancien de la région.

En étudiant les concentrations des isotopes du plomb dans un minuscule éclat incisé dans l’objet, les archéologues ont déterminé que le plomb provenait probablement du sud de l’Anatolie.

Par la suite, l’objet terminé, ou le plomb non travaillé, a été apporté dans le sud du Levant depuis l’Anatolie, mettant en évidence l’existence de routes commerciales connectant les deux régions.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...