L’Atlanta Jewish Times retire l’essai d’un politicien associé à l’extrême droite
Rechercher

L’Atlanta Jewish Times retire l’essai d’un politicien associé à l’extrême droite

Le papier de Vernon Jones est supprimé dans le contexte de critiques sur ses liens avec Alex Jones, avec le négationniste Nick Fuentes, et avec des groupes d'extrême droite

Vernon Jones annonce son intention de se présenter aux élections de gouverneur de Géorgie en tant que républicain à Atlanta, le vendredi 16 avril 2021. Jones, un ancien démocrate, cherche à surfer sur une vague de mécontentement des partisans de Trump contre le gouverneur Brian Kemp, actuel nominé du parti républicain. (Photo AP / Ron Harris)
Vernon Jones annonce son intention de se présenter aux élections de gouverneur de Géorgie en tant que républicain à Atlanta, le vendredi 16 avril 2021. Jones, un ancien démocrate, cherche à surfer sur une vague de mécontentement des partisans de Trump contre le gouverneur Brian Kemp, actuel nominé du parti républicain. (Photo AP / Ron Harris)

JTA — L’Atlanta Jewish Times a supprimé l’éditorial d’un ancien député de l’État de Géorgie qui s’est associé à des personnalités d’extrême droite.

L’article de Vernon Jones s’intitulé « Comment une famille juive a façonné mes opinions : Vernon Jones se souvient de la famille qui l’a inspiré à défendre les Juifs américains ». Il a été retiré du site internet du journal mercredi soir après qu’un membre du personnel juif de Stacey Abrams, l’éminent militant pour les droits civiques en Géorgie, l’a qualifié de « ignoble » sur Twitter.

« Littéralement, pendant les jours de pénitence, @AtlJewishTimes met en scène un extrémiste d’extrême droite qui a organisé plusieurs rassemblements *L’ANNÉE DERNIÈRE* avec l’antisémite Alex Jones et le négationniste de la Shoah Nick Fuentes, ainsi que le chef des Proud Boys et d’autres suprémacistes blancs », a commenté Marisa Pyle.

La rédactrice en chef Kaylene Ladinsky a déclaré dans un communiqué que l’éditorial avait été publié par erreur, erreur qu’elle a attribué à de nouveaux employés et à la précipitation due à la fête de Roch HaShana. Ladinsky a ajouté que tout délai dans le retrait de l’article était dû au fait que la fête ne s’était terminée que mercredi soir.

« L’AJT est une source d’information bipartisane et nous ne soutenons ni les suprémacistes blancs ni les extrémistes », a-t-elle déclaré. « Nous nous excusons pour la confusion que cette erreur a pu provoquer parmi nos lecteurs. »

Jones, qui fut un temps démocrate mais se présente aujourd’hui à l’investiture républicaine pour le poste de gouverneur de Géorgie, est apparu l’année dernière à une manifestation devant le Capitole de Géorgie pour protester contre les décomptes des votes de Géorgie à l’élection présidentielle qui donnaient la victoire à Joe Biden contre le président sortant Donald Trump. Certains des extrémistes nommés par Pyle ont également assisté au rassemblement.

Ladinsky s’est également excusée auprès de Pyle, d’avoir dit à un journaliste de la télévision locale que ses tweets étaient « méprisables » parce qu’ils avaient lancé un débat politique pendant Roch HaShana. La rédactrice en chef avait fait ses remarques sur les tweets de Pyle après la suppression de l’éditorial de Jones.

« J’ai eu tort de commenter de cette façon, ce n’est pas ainsi que je veux commencer la nouvelle année », a déclaré Ladinsky.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...