L’auteur de fausses alertes contre des centres juifs tente de s’évader de prison
Rechercher

L’auteur de fausses alertes contre des centres juifs tente de s’évader de prison

Le jeune Israélien qui purge une peine de 10 ans de prison a tenté d'arracher l'arme à feu d'un gardien alors qu'il se trouvait à l'hôpital pour un contrôle médical

L'adolescent juif israélo-américain, (au centre), qui a été accusé d'avoir lancé des dizaines d'alertes à la bombe antisémites aux Etats-Unis et ailleurs, escorté par des gardes alors qu'il quitte le tribunal de Rishon Lezion, le 23 mars 2017. (Crédit : Jack Guez/AFP)
L'adolescent juif israélo-américain, (au centre), qui a été accusé d'avoir lancé des dizaines d'alertes à la bombe antisémites aux Etats-Unis et ailleurs, escorté par des gardes alors qu'il quitte le tribunal de Rishon Lezion, le 23 mars 2017. (Crédit : Jack Guez/AFP)

Un jeune Israélien emprisonné pour avoir orchestré une série de menaces à la bombe contre des centres juifs aux États-Unis et ailleurs en 2017 a tenté de s’échapper pour la deuxième fois, selon les médias israéliens.

Le pirate informatique, qui avait 18 ans lorsqu’il a été arrêté et inculpé en avril 2017 et qui a été condamné à 10 ans de prison, a tenté d’arracher l’arme à feu d’un gardien de prison alors qu’il se rendait à l’hôpital pour un contrôle médical, indiquent les rapports.

Il a été emmené à l’hôpital Asaf Harofeh dans le centre d’Israël, les mains et les jambes menottées. Lorsque les menottes ont été enlevées pour l’examen, il a essayé de saisir le pistolet de l’un des gardes qui l’accompagnait.

Après une lutte, les gardiens l’ont maîtrisé et l’ont ramené à la prison de Nitzan à Ramle, selon les rapports.

Le jeune homme avait déjà tenté de s’échapper en juin 2017 – alors qu’il était en état d’arrestation – en portant quatre paires de chaussettes pour que les menottes puissent glisser, les ôtant à l’arrière d’un véhicule du Service des prisons israélien et tentant d’ouvrir sa porte à mi-parcours. Il avait aussi été appréhendé et n’avait pas réussi à s’échapper.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...