L’auteur d’un projet d’attentat contre le match Israël-Albanie tué en Syrie
Rechercher

L’auteur d’un projet d’attentat contre le match Israël-Albanie tué en Syrie

Lavdrim Muhaxheri a été tué le 7 juin dans une frappe aérienne près de la ville de Deir Ezzor par la coalition anti-djihadiste

Français combattant en Syrie au nom du Djihad. Illustration. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Français combattant en Syrie au nom du Djihad. Illustration. (Crédit : capture d'écran YouTube)

La coalition anti-jihadiste dirigée par Washington a tué en Syrie l’auteur d’un projet d’attentat pendant le match Israël-Albanie, l’an dernier en Albanie, et qui avait été déjoué, a annoncé jeudi un responsable américain.

Lavdrim Muhaxheri a été tué le 7 juin dans une frappe aérienne près de la ville de Deir Ezzor dans l’est de la Syrie, a indiqué le porte-parole de la coalition internationale, le colonel Ryan Dillon.

« C’était un Albanais du Kosovo et un chef auto-proclamé des combattants étrangers du Kosovo » pour le groupe Etat islamique (EI), a-t-il précisé.

Les autorités albanaises ont inculpé quatre personnes pour ce projet d’attentat contre le match éliminatoire comptant pour la Coupe du Monde, en Albanie, en novembre dernier.

Le match devait avoir lieu dans la ville de Shkodra (nord), mais s’est finalement tenu à Elbasan, à environ 45 kilomètres de la capitale albanaise, Tirana, sous haute protection policière.

Lavdrim Muhaxheri était « le combattant albanais le plus important et le plus radical » en Syrie et était chargé d’encourager les combattants étrangers à se rendre sur le territoire contrôlé par l’EI, selon Ryan Dillon.

« Il a également été chargé de planifier de nombreuses attaques terroristes, y compris le complot déjoué contre le match de football Israël-Albanie en 2016 en Albanie », a ajouté M. Dillon au cours d’une conférence téléphonique avec des journalistes depuis Bagdad.

Environ 300 Albanais du Kosovo, un pays a majorité musulmane, sont partis rejoindre les rangs de l’EI en Syrie et en Irak.

Huit autres « collègues » de Lavdrim Muhaxheri ont également été tués, selon M. Dillon.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...