L’auteur présumé d’une attaque au couteau en Cisjordanie s’est rendu à la police
Rechercher

L’auteur présumé d’une attaque au couteau en Cisjordanie s’est rendu à la police

Le terroriste s'était enfui, déclenchant une chasse à l'homme ; parallèlement, un autre terroriste a succombé à ses blessures suite à son attentat à Jérusalem la semaine dernière

Des agents de la police des frontières sur les lieux d'une attaque au couteau dans un poste de police dans le quartier d'Armon Hanatziv, à Jérusalem, le 14 novembre 2018. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Des agents de la police des frontières sur les lieux d'une attaque au couteau dans un poste de police dans le quartier d'Armon Hanatziv, à Jérusalem, le 14 novembre 2018. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Un Palestinien soupçonné d’avoir poignardé un homme au sud de Jérusalem s’est rendu mardi soir aux autorités israéliennes.

La police des frontières a déclaré que l’agresseur présumé s’était rendu à des agents au poste de contrôle de Rachel, entre Bethléem et Jérusalem.

L’homme, âgé d’une vingtaine d’années et originaire du village voisin de Dheisheh, a été emmené pour un interrogatoire dans lequel la police des frontières a déclaré qu’elle allait « déterminer avec certitude » les mobiles du terroriste.

Les autorités ont déclaré que la nature de l’attentat n’était pas clairement établie dans un premier temps, mais que les conclusions tendaient à montrer qu’il s’agissait d’une attaque terroriste à motivation nationaliste.

L’attaque s’est produite près du tunnel de contournement près de la ville palestinienne de Beit Jala, au nord-ouest de Bethléem.

Selon des témoins oculaires, l’Israélien a été attaqué alors qu’il sortait d’un magasin dans le secteur, a rapporté l’un des médecins qui ont soigné la victime.

Des images vidéo de la scène ont montré l’homme sortant du magasin et s’approchant de sa voiture avant que le Palestinien ne se précipite derrière lui et ne commence à le poignarder.

La victime, âgée de 30 ans, a été soignée sur place par des médecins urgentistes du Magen David Adom et de l’armée israélienne, qui ont tout fait pour arrêter l’hémorragie et soigner ses plaies.

Il a ensuite été transporté à l’hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem d’où il est par la suite sorti.

L’agresseur d’Armon Hanatziv succombe à ses blessures une semaine après son attaque

Le cutter utilisé lors d’une attaque à l’arme blanche à Jérusalem le 20 novembre 2018. (Police des frontières)

Mardi également, un porte-parole du Centre médical Shaare Zedek a déclaré que l’agresseur palestinien qui avait blessé quatre officiers lors d’une attaque à l’arme blanche la semaine dernière dans un poste de police du quartier Armon Hanatziv de Jérusalem avait succombé à ses blessures.

Abdul Rahman Abu Jamal, 17 ans, de Jabel Mukaber, avait été grièvement blessé par balle par les forces israéliennes après être arrivé mercredi à l’entrée du poste de police et avoir attaqué et légèrement blessé trois agents.

Pendant l’altercation, un quatrième policier a été légèrement blessé par des éclats de balles tirées par ses collègues sur le terroriste.

Le quartier d’Armon Hanatziv, dont une partie se trouve dans l’ancien no man’s land entre Jérusalem-Est et Jérusalem-Ouest, a été le théâtre de plusieurs attentats ces dernières années, dont une vague d’attaques au couteau en 2015 et 2016.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...