Le chef de l’ONU devrait assister à un office de Shabbat à New York
Rechercher

Le chef de l’ONU devrait assister à un office de Shabbat à New York

Ban Ki-moon devrait intervenir à la synagogue de Park East pour la Journée internationale du souvenir de l'Holocauste

Le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon au bureau du Premier ministre à Jérusalem le 20 octobre 2015 (Crédit photo: Miriam Alster / Flash90)
Le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon au bureau du Premier ministre à Jérusalem le 20 octobre 2015 (Crédit photo: Miriam Alster / Flash90)

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon devrait prendre la parole lors d’un service de Shabbat dans une synagogue orthodoxe à New York.

Le service de ce samedi à la synagogue Park East à Manhattan sera dédié à la Journée internationale de l’Holocauste, qui a été observée dans le monde entier le 27 janvier. Ban sera accompagné par l’ambassadeur d’Israël auprès des Nations unies, Danny Danon.

L’événement est complet, selon une notice postée sur le site d’East Park.

Cette visite de Ban aura lieu deux semaines après qu’il a déclaré dans un discours au Conseil de sécurité de l’ONU que la violence palestinienne contre Israël était le résultat de «  la frustration » d’ « un demi-siècle d’occupation et de la paralysie du processus de paix ».

« Les mesures de sécurité ne suffiront pas à mettre fin à la violence », a déclaré Ban dans un discours, qui selon les responsables israéliens, semblaient justifier la terreur palestinienne.

« Ils ne peuvent pas résoudre le profond sentiment d’aliénation et de désespoir qui conduisent certains Palestiniens – en particulier les jeunes. Il est dans la nature humaine de réagir à l’occupation, qui sert souvent d’incubateur puissant à la haine et à l’extrémisme ».

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé le leader de l’ONU d’ « encourager la terreur ».

Quelques jours après son discours au Conseil de sécurité, Ban, qui a également condamné les attaques terroristes palestiniennes, a réitéré ses remarques dans une tribune parue dans le New York Times intitulée « Ne tirez pas sur le messager, Israël ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...