Le créateur d’une chaîne d’extrême droite américaine crie au « coup d’Etat juif »
Rechercher

Le créateur d’une chaîne d’extrême droite américaine crie au « coup d’Etat juif »

Le pasteur antisémite de Floride Rick Wiles a déclaré qu'une "cabale juive" visait à destituer le président

Le pasteur Rick Wiles, fondateur de TruNews, connu pour ses théories conspirationnistes antisémites, affirment que des Juifs tentent de renverser le président américain Donald Trump, le 22 novembre 2019. (Capture d'écran via Right Wing Watch)
Le pasteur Rick Wiles, fondateur de TruNews, connu pour ses théories conspirationnistes antisémites, affirment que des Juifs tentent de renverser le président américain Donald Trump, le 22 novembre 2019. (Capture d'écran via Right Wing Watch)

Le fondateur de TruNews, un site chrétien extrémiste qui publie régulièrement des vidéos antisémites, islamophobes et homophobes, s’en est pris au « coup d’Etat juif » derrière les efforts visant à destituer le président Donald Trump.

Alors que le pasteur Rick Wiles, fondateur et présentateur de la chaîne, est bien connu pour ses théories conspirationnistes antisémites, il a tout de même été protégé par la Maison Blanche.

TruNews a plus de 185 000 inscrits sur YouTube et ses vidéos ont totalisé plus de 17 millions de vues sur la plate-forme. Le site a affirmé dans un tweet publié mardi qu’il avait « encore été interdit » de YouTube à cause du programme de diffusé vendredi par Wiles.

« C’est la manière dont les Juifs travaillent, ils sont trompeurs, ils font des intrigues, ils mentent, ils font tout ce qu’ils doivent faire pour atteindre leur objectif politique », a déclaré Wiles dans son émission diffusée vendredi dernier, qui a été dénoncée en premier par le groupe de veille des médias Right Wing Watch.

« Ce mouvement ‘destituez Trump’ est un coup d’Etat juif et le peuple américain ferait mieux de se réveiller très rapidement parce que cela va maintenant vers un vote à la Chambre et puis vers un procès au sénat. Nous pourrions avoir un procès avant Noël », a déclaré Wiles, prédisant une guerre civile d’ici un mois.

« Les gens seront forcés à prendre position, peut-être d’ici Noël, car c’est un coup d’Etat juif aux Etats-Unis », a-t-il ajouté avant de dire à ses téléspectateurs qu’ils ont été « pris dans une cabale juive, une révolution bolchévique ».

« Il y aura une purge. C’est ce qui a ensuite lieu quand des Juifs prennent le contrôle d’un pays, ils tuent des millions de Chrétiens ».

Dans le passé, des représentants de TruNews ont été autorisés à participer à des conférences de presse de la Maison Blanche, et à poser des questions au président.

L’année dernière, Trump a spécifiquement répondu à un représentant du site, qui a posé une question sur le « grand accord de paix » entre Israël et les Palestiniens.

En mars, le fils du président américain Donald Trump Jr. a accordé un entretien à TruNews lors d’une manifestation, a rapporté le Washington Post. Un porte-parole du fils du président a dit que l’entretien n’était pas prévu à l’avance, mais la campagne de Trump n’a pas répondu à une demande du Washington Post quant à savoir si TruNews avait reçu une accréditation à l’événement.

Dans le passé, Wiles a utilisé son site pour soutenir l’idée que les Juifs contrôlent les médias, qu’ils constituent un danger pour les Chrétiens partout dans le monde, et qu’ils sont, selon ses mots, la « Synagogue de Satan ». Dans un message daté du 20 février, Wiles a déclaré « ce ne sont pas les musulmans qui vont nous tuer. C’est sont les Juifs ». En mars, il a déclaré « je crois personnellement qu’Israël s’est débarrassé de John Kennedy ».

Eric Cortellessa a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...