Le doyen d’Israël décède à l’âge de 117 ans
Rechercher

Le doyen d’Israël décède à l’âge de 117 ans

Shlomo Sulayman, qui serait né en 1903, a émigré du Yémen vers Israël en 1949 ; selon son petit-fils, le confinement "a contribué à la dégradation de son état de santé"

Des Juifs ultra-orthodoxes au cimetière du mont des Oliviers (Photo credit: Yonatan Sindel/Flash90)
Des Juifs ultra-orthodoxes au cimetière du mont des Oliviers (Photo credit: Yonatan Sindel/Flash90)

JTA — La famille de Shlomo Sulayman, qui aurait été l’homme le plus âgé d’Israël, a annoncé son décès, à l’âge de 117 ans.

Selon Ynet, Sulayman s’est éteint dimanche, entouré de ses proches. Il laisse derrière lui six enfants et « des dizaines de petits-enfants, arrière et arrière-arrière-petits enfants ».

L’âge de Sulayman n’a pas pu être confirmé, mais si cela s’avère exact, il ne serait pas seulement le doyen d’Israël, mais aussi le doyen de l’humanité.

Sulayman vivait seul et était encore tout à fait lucide, jusqu’à ses derniers jours, a ecpliqué son petit-fils Gil Radia. Il a ajouté que le confinement imposé à cause de la pandémie de coronavirus avait « fait du tort » à son grand-père.

« Avant la pandémie, il allait à la synagogue, même à l’âge de 116 ans. C’était un homme très pudique, et c’est pour cela que tout le monde l’aimait. Mais je pense que la solitude chez lui a contribué à la dégradation de son état de santé », a expliqué Radia.

Sulayman, qui, selon sa famille, est né en 1903, a émigré du Yémen vers Israël avec sa femme et leurs quatre enfants en 1949. Ils ont eu deux autres enfants en Israël.

Sulayman a servi dans l’armée israélienne et a travaillé dans le secteur agricole. Sa femme est décédée il y a quelques années, à l’âge de 94 ans.

Le record de longévité est actuellement détenu par Jiroemon Kimura, un Japonais décédé en 2003 à l’âge de 116 ans et 54 jours, selon le Livre des Records.

En 2017, le rabbin d’origine kurde Zecharia Barashi, qui était considéré comme le plus vieux citoyen israélien, était décédé à l’âge de 117 ans.

Néanmoins, quand des responsables du Livre des Records avaient tenté de déterminer qui était le plus vieux citoyen d’Israël il y a quelques années, Barashi n’avait pas pu être éligible : il ne disposait pas des documents originaux demandés.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...