Un rabbin kurde meurt à Jérusalem à (apparemment) 117 ans
Rechercher

Un rabbin kurde meurt à Jérusalem à (apparemment) 117 ans

Le rabbin Zecharia Barashi, qui serait né en 1900, aurait été le plus vieux Juif, le plus vieux Kurde et le plus vieil Israélien du monde

Chacham Zechariah Barashi, rabbin kurde de Jérusalem. (Crédit : Lazar Berman/Times of Israel)
Chacham Zechariah Barashi, rabbin kurde de Jérusalem. (Crédit : Lazar Berman/Times of Israel)

Le rabbin kurde Zecharia Barashi, qui était probablement le plus vieil Israélien, est mort lundi dans sa maison de Jérusalem. Le ministère de l’Intérieur israélien considère qu’il est né en 1900, et les médias israéliens ont annoncé qu’il était mort à l’âge de 117 ans.

Quand des responsables du Livre des Records Guinness ont tenté de déterminer qui était le plus vieux citoyen d’Israël il y a quelques années, Barashi n’a cependant pas pu être éligible car il n’avait pas les documents originaux demandés.

Barashi est né dans une famille rabbinique du Kurdistan irakien. Il a émigré en Palestine sous mandat britannique en 1936 avec son épouse et leurs trois jeunes enfants. Barashi a commencé par gagner sa vie en étant ouvrier, même s’il prononçait régulièrement des sermons dans sa synagogue kurde de Jérusalem.

Après la vague d’immigration en Israël dans les années 1950, Barashi a commencé à rendre visite aux communautés irakiennes et kurdes pour répondre à leurs besoins spirituels. Il a souvent encouragé les nouveaux immigrants à préserver leur identité et leurs coutumes kurdes.

Israel's Number 1 citizen, President Shimon Peres, welcomes the country's oldest citizen, 112-year-old Zechariah Barashi, in Jerusalem, Thursday (photo credit: Mark Neyman/GPO/Flash90)
Shimon Peres, alors président israélien, et Zechariah Barashi, qui avait ici 112 ans, à Jérusalem, en octobre 2012. (Crédit :Mark Neyman/GPO/Flash90)

Barashi était l’un des fondateurs de l’Association nationale des Juifs kurdes en Israël, rédacteur d’un journal sur les affaires judéo-kurdes, et a travaillé pendant des années au département d’éducation de la ville de Jérusalem.

Il était largement reconnu en Israël comme l’un le Juif, l’habitant et le Kurde le plus âgé du pays.

Barashi, qui vivait dans le quartier de Baka, laisse derrière lui 29 petits-enfants, 72 arrière-petits-enfants et 24 arrière-arrière-petits-enfants. Il a été enterré lundi soir à Jérusalem.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...