Le Festival du cinéma français en Israël, en ligne à partir du 1er avril
Rechercher

Le Festival du cinéma français en Israël, en ligne à partir du 1er avril

En raison de l’épidémie de coronavirus, la 17e édition de l’évènement, qui devait avoir lieu ces prochains jours, a été transformée, et se déroulera sur la plateforme YES

L’affiche du Festival du cinéma français en Israël 2020.
L’affiche du Festival du cinéma français en Israël 2020.

Le Festival du cinéma français en Israël devait se tenir cette année du 18 au 30 mars 2020, dans différents cinémas du pays.

En raison de l’épidémie de coronavirus, cette 17e édition de l’évènement a été transformée.

« En raison des mesures de précaution prise par le ministère de la Santé israélien pour éviter la propagation du coronavirus, le festival du film français s’adapte et se transforme ! », écrivent les organisateurs. « Co-organisée par Eden Cinéma et l’Institut français d’Israël, en partenariat avec YES et les cinémas LEV, la 17e édition du festival sera accessible de chez vous ! »

Dix films français, dont la plupart sont issus de la sélection du festival, seront ainsi disponibles en VOD sur la plateforme YES à partir du 1er avril. L’accès au film choisi sera illimité pendant 48 heures, à compter de la commande. Chaque film coûtera 24,90 shekels – au lieu des 40 shekels en salles.

Les dix films sont les suivants : « Chambre 212 » de Christophe Honoré ; « Tirez sur le pianiste » de François Truffaut ; « Le dindon » de Jalil Lespert ; « Dilili à Paris » de Michel Ocelot ; « Jusqu’ici tout va bien » de Mohamed Hamidi ; « La vie scolaire » de Grand Corps Malade et Mehdi Idir ; « Trois jours et une vie » de Nicolas Boukhrief ; « J’irai où tu iras » de Géraldine Nakache ; « Les éblouis » de Sarah Suco ; et « Je ne rêve que de vous » de Laurent Heynemann.

En raison du confinement imposé en Israël, la plateforme YES, réalisée en partenariat avec les cinémas LEV, propose également jusqu’au 1er mai 2020 un grand choix de films français sortis ces dernières années, dont « The Artist » de Michel Hazanavicius (5 Oscars en 2012 dont celui du meilleur film et du meilleur acteur pour Jean Dujardin) ; « Le concert » de Radu Mihaileanu ; « Renoir » de Gilles Bourdos ; « Rodin » de Jacques Doillon ; « Une nouvelle amie » de François Ozon ; « Amour » de Michael Haneke ; « Radin ! » de Fred Cavayé et plus encore. YES propose également sur son canal 130 la chaine France 3 – gratuite le premier mois, puis 16,9 shekels par mois.

Soutenu par UniFrance Films, en charge de la promotion du cinéma français à l’étranger, et par la municipalité de Tel Aviv-Yafo, le festival est organisé par la société Eden Cinéma et l’Institut français d’Israël.

« Les objectifs de ce festival sont de permettre aux publics israélien et francophone en Israël de découvrir ou (re) découvrir le cinéma français contemporain en proposant une programmation éclectique de films récents ayant été salués par la critique ou plébiscités par le public », explique le festival.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...