Le festival du film gay de Vancouver interdit les symboles nationalistes
Rechercher

Le festival du film gay de Vancouver interdit les symboles nationalistes

La décision fait suite à une polémique de l'an dernier, liée à la présence d'un drapeau israélien

Défilé de la Gay Pride (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Défilé de la Gay Pride (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

A Vancouver, un festival du film gay interdit les « expressions manifestes de nationalisme » après que les organisateurs ont été sous le feu des critiques au sujet d’une publicité avec un drapeau israélien.

Dans le guide du Queer Festival de Vancouver de l’an dernier, on pouvait trouver une publicité placée par le groupe juif gay local Yad b’Yad, qui montrait un drapeau de fierté gay à côté d’un drapeau israélien.

Cela avait mené à des accusations de « pink washing », selon les mots utilisés pour qualifier la tactique supposée d’Israël qui soutiendrait les droits des homosexuels afin de détourner l’attention de son traitement des Palestiniens.

Comme l’avait rapporté Canadian Jewish News, après la publication de l’annonce, deux réalisateurs avaient retiré leurs films du festival et l’organisation avait fait don des revenus publicitaires à un organisme tiers.

« Nous avons maintenant des pratiques plus rigoureuses qui nous permettront de nous assurer que tous nos partenariats reflètent nos valeurs et nous permettront de rassembler les gens à travers le
cinéma, » a indiqué au journal Shana Myara, qui dirige la programmation du festival.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...