Rechercher

Le gynécologue accusé d’agressions sexuelles sur des patientes assigné à résidence

Guy Rofe restera chez ses parents à partir de jeudi soir, ce qui donnera à la police le temps d'examiner les nouvelles allégations

Le docteur Guy Rofe, un gynécologue qui a été arrêté , soupçonné de harcèlement sexuel, à la cour des magistrats de Haïfa, le 4 janvier 2022. (Crédit : Alon Nadav/Flash90)
Le docteur Guy Rofe, un gynécologue qui a été arrêté , soupçonné de harcèlement sexuel, à la cour des magistrats de Haïfa, le 4 janvier 2022. (Crédit : Alon Nadav/Flash90)

Le tribunal d’instance de Haïfa a assigné jeudi en résidence surveillée un gynécologue soupçonné d’avoir abusé sexuellement de plusieurs patientes.

Guy Rofe, 45 ans, résident de la ville du nord, a été accusé par plusieurs femmes d’actes indécents, et deux d’entre elles ont déposé des plaintes auprès de la police pour des incidents présumés en 2016.

Le tribunal a ordonné que Rofe soit assigné à résidence jusqu’au 20 janvier. Rofe est en détention depuis 11 jours. Il purgera son assignation à résidence au domicile de ses parents.

Toutefois, le tribunal a décidé qu’il devait rester en détention jusqu’à 18 heures afin que la police puisse l’interroger au sujet d’une nouvelle plainte déposée par une femme qui affirme qu’il l’a molestée lorsqu’elle était soldate au sein de l’armée israélienne, rapporte le site d’information Ynet.

Le gynécologue Guy Rofe. (Crédit : Facebook)

Rofe n’a pas le droit d’entrer en contact avec l’une des femmes qui ont porté des accusations contre lui pendant 20 jours, et de pratiquer la médecine pendant 30 jours, selon le site.

Le tribunal a déjà dit qu’il craignait que Rofe ne perturbe l’enquête s’il était libéré de sa détention.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...