Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Le Hamas salue le véto de la Chine et de la Russie au projet de résolution américain

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken, en visite en Israël pour la 8e fois depuis le 7 octobre, a regretté l'usage "cynique" du véto

Les représentants des pays membres votant lors d'une réunion du Conseil de sécurité au siège des Nations unies, le 22 mars 2024. (Crédit : Yuki Iwamura/AP Photo)
Les représentants des pays membres votant lors d'une réunion du Conseil de sécurité au siège des Nations unies, le 22 mars 2024. (Crédit : Yuki Iwamura/AP Photo)

Le groupe terroriste palestinien du Hamas a salué vendredi les vétos de la Chine et de la Russie au projet de résolution américain présenté au Conseil de sécurité des Nations unies sur une trêve dans la guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien dans la bande de Gaza.

« Nous exprimons notre appréciation à l’égard de la position de la Russie, de la Chine et de l’Algérie qui ont rejeté la résolution américaine biaisée », a indiqué la branche palestinienne des Frères musulmans dans un communiqué, dénonçant notamment ce qu’elle a appelé la « formulation trompeuse » de ce texte.

« Le projet de résolution américain rejeté au cours du vote aujourd’hui au Conseil de sécurité de l’ONU contenait une formulation trompeuse complice des objectifs de l’ennemi sioniste criminel, et lui permet de poursuivre son agression », estime le groupe terroriste palestinien.

Pour le Hamas, le texte accordait « une légitimité à commettre une guerre génocidaire contre le peuple palestinien dans la bande de Gaza, la résolution n’incluant pas de demande explicite de cessez-le-feu immédiat ».

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken, en visite en Israël vendredi, a regretté que la Chine et la Russie aient « cyniquement » mis un véto au projet.

Avec cette « résolution, qui a reçu un soutien très fort mais qui ensuite s’est vu cyniquement imposer un véto par la Russie et la Chine, je pense que nous tentions de montrer de la part de la communauté internationale le sens de l’urgence qu’il y a à avoir un cessez-le-feu », a-t-il dit à la presse.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.