Rechercher

Le ministre turc des Affaires étrangères a atterri en Israël

Pour sa première visite depuis 15 ans, Mevlut Cavusoglu rencontrera Lapid mercredi après s'être entretenu avec des responsables de Ramallah ; il visitera le mont du Temple en privé

Le ministre Turc des affaires étrangères Mevlut Cavusoglu pendant une déclaration conjointe avec son homologue palestinien  Riad al-Malki à Ramallah, en Cisjordanie, le 24 mai 2022. (Crédit : AP Photo/Majdi Mohammed)
Le ministre Turc des affaires étrangères Mevlut Cavusoglu pendant une déclaration conjointe avec son homologue palestinien Riad al-Malki à Ramallah, en Cisjordanie, le 24 mai 2022. (Crédit : AP Photo/Majdi Mohammed)

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a atterri mardi à l’aéroport Ben-Gurion à l’occasion de son déplacement de deux jours en Israël et à Ramallah, où il a rencontré hier des responsables de l’Autorité palestinienne.

Cette visite historique au sein de l’État juif du chef de la diplomatie turc – c’est le premier voyage de ce type depuis environ 15 ans – survient dans un contexte de réchauffement des relations entre les deux pays après une longue période d’hostilité.

Cavusoglu s’est d’abord rendu à Ramallah pour présider une commission conjointe sur les relations bilatérales et pour rencontrer le ministre des Affaires étrangères Riyad Maliki. Il devrait s’entretenir avec le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas en fin de journée.

Abbas demandera à Cavusoglu d’exercer des pressions sur Israël de manière à cesser toute « escalade » contre les Palestiniens, a confié le haut-diplomate de l’AP Ahmad al-Deek.

Cavusoglu a précisé à Ramallah que le réchauffement des liens entre la Turquie et Israël ne se ferait pas au détriment de son engagement en faveur de la cause palestinienne.

« Notre soutien à la cause palestinienne est complètement indépendant de nos relations avec Israël », a-t-il dit durant une conférence de presse conjointe avec son homologue al-Malki.

Mercredi, Cavusoglu doit rencontrer le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid. Les deux diplomates prendront publiquement la parole peu avant midi.

Cavusoglu déjeunera avec le ministre du Tourisme Yoel Razvozov, et il se rendra ensuite dans la Vieille Ville de Jérusalem pour une visite privée. Il a l’intention d’aller sur le mont du Temple.

Cavusoglu prévoit de visiter le complexe du mont du Temple et la mosquée al-Aqsa sans être accompagné par des Israéliens, a indiqué la chaîne Kan.

Un responsable de la diplomatie qui s’est exprimé auprès du Times of Israel , lundi, a nié les informations qui ont laissé entendre que ce projet avait entraîné des tensions.

« Israël est un pays qui pratique la liberté de culte et il n’y a aucun problème à ce qu’un musulman aille faire une visite privée sur le mont du Temple, » a commenté le diplomate.

Le déplacement de Cavusoglu est le tout premier à avoir été réalisé par un ministre turc des Affaires étrangères depuis 15 ans, alors que le président Recep Tayyip Erdogan tente de réparer les liens avec Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...