Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

Le musée juif de Berlin sous pression pour avoir retweeté un article pro-BDS

Pour le chef de la communauté juive d'Allemagne, le musée a "perdu le contrôle" de la situation

Le musée juif de Berlin sous le feu de critiques pour avoir retweeté un lien d'un article pro-BDS. (Prisma par Dukas / Universal Images Group / Getty Imagesvia JTA)
Le musée juif de Berlin sous le feu de critiques pour avoir retweeté un lien d'un article pro-BDS. (Prisma par Dukas / Universal Images Group / Getty Imagesvia JTA)

BERLIN (JTA) — Le musée juif de Berlin est sous le feu des critiques pour avoir retweeté un lien vers un article pro-BDS.

La polémique tourne autour d’un tweet officiel publié le 6 juin par le musée, lequel encourage ses abonnés à lire un article du quotidien de gauche Taz sur une pétition dans laquelle 240 universitaires juifs et israéliens critique une résolution du Bundestag qualifiant le mouvement BDS anti-Israël d’antisémite.

Le résolution non contraignante et non partisane adoptée le 17 mai interdit au mouvement BDS – et à tout groupe considéré comme étant antisémite – de recevoir des fonds fédéraux et d’utiliser l’espace public.

Devant l’ampleur des critiques, le musée, qui a déjà fait l’objet de polémiques pour avoir accueilli des anti-sionistes comme l’universitaire Judith Butler et des représentants du régime iranien, a tweeté le 9 juin qu’il voulait simplement attirer l’attention sur la discussion et « qu’il ne s’est en aucun cas positionné contre la résolution du Bundestag ».

Josef Schuster à la synagogue Rykestrasse, lors d’une commémoration de la Nuit de Cristal, le 9 novembre 2018. (Crédit : Tobias SCHWARZ / AFP)

Mardi, Josef Schuster, le chef du Conseil central des Juifs en Allemagne, a fustigé le musée pour ce qu’il a déclaré être « la goutte d’eau qui fait déborder le vase ».

« Le musée juif de Berlin semble avoir totalement perdu le contrôle. Dans ces conditions, on est amené à se demander si le terme ‘juif’ est encore approprié », a-t-il écrit.

Dans sa résolution, le Bundestag a décrit « les logiques d’argumentation et les méthodes » du BDS comme antisémites, y compris en contestant à Israël son droit à exister.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.