Le nombre de femmes nationalistes-religieuses volontaires dans l’armée israélienne a doublé
Rechercher

Le nombre de femmes nationalistes-religieuses volontaires dans l’armée israélienne a doublé

La branche interne de la Knesset a présenté ses conclusions aux députés lors d'une réunion consacrée à la présence des femmes pratiquantes dans l'armée israélienne

Des femmes soldats au sein d'une unité des renseignements de terrain le 21 septembre 2014 (service de communication de l'armée israélienne)
Des femmes soldats au sein d'une unité des renseignements de terrain le 21 septembre 2014 (service de communication de l'armée israélienne)

Le nombre de femmes originaires de milieux nationalistes-religieux qui rejoignent l’armée israélienne a été multiplié par deux entre 2010 et 2015, a-t-il été annoncé lundi à la Knesset.

Ces chiffres émanent de la branche de recherche interne de la Knesset, qui a présenté lundi ses conclusions aux législateurs lors d’une réunion au Parlement consacrée au service militaire des femmes pratiquantes religieusement – et qui n’ont pas l’obligation de faire leur service devant la loi.

Le chiffre total de femmes issues du système éducatif nationaliste-religieux ayant rejoint l’armée israélienne est passé de 930 en 2 010 à un peu plus de 2 000 en 2 015. Ce chiffre représente 26 % des femmes diplômées de l’enseignement nationaliste-religieux de cette année-là.

Ces dernières années, plusieurs éminents rabbins de la communauté se sont exprimés contre la présence des femmes au sein de l’armée israélienne, affirmant qu’elle vient contredire leurs engagements religieux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...