Le Premier ministre boycotte une cérémonie de remise des prix dont un lauréat avait critiqué les électeurs de droite
Rechercher

Le Premier ministre boycotte une cérémonie de remise des prix dont un lauréat avait critiqué les électeurs de droite

Netanyahu ne voit 'aucune raison de distinguer' le dramaturge Oded Kotler, qui avait qualifié les électeurs de droite de "bêtes à manger du foin"

L'acteur et metteur en scène israélien  Oded Kotler. (Crédit : Oren Nahshon/Flash90)
L'acteur et metteur en scène israélien Oded Kotler. (Crédit : Oren Nahshon/Flash90)

Le Premier ministre devrait boycotter une cérémonie prestigieuse de remise des prix organisée par son propre bureau, au motif que l’un des lauréats est un directeur de théâtre qui avait critiqué dans le passé les électeurs de droite qu’il avait alors qualifié de « bêtes à manger du foin ».

En 2015, Oded Kotlar avait causé la controverse lorsqu’il avait répondu à des commentaires de la ministre de la Culture Miri Regev, qui avait admonesté les dirigeants de la communauté artistique pour leur critique de sa politique. Elle leur avait dit lors d’une réunion: « nous avons obtenu 30 sièges à la Knesset. Vous en avez un total de 20 », en référence à la victoire du Likud aux élections qui avaient eu lieu cette année là.

Peu de temps après, lors d’une réunion d’urgence culturelle à Jaffa, l’acteur Kotler s’était concentré sur les « mesures anti-démocratiques » prises par Regev et le ministre de l’Éducation Naftali Bennett.

« Imaginez que votre monde est calme – sans livres, sans musique, sans poème, un monde où personne ne vous dérange et n’empêche la nation de célébrer les 30 sièges (à la Knesset) qui sont suivis par un troupeau d’individus bêtes à manger du foin », avait dit Kotler devant l’assemblée d’artistes.

La ministre de la Culture Miri Regev (au centre) lors d'une cérémonie de remise des prix pour le théâtre israélien à Tel Aviv, le 19 juin 2015 (Crédit :(FLASH90)
La ministre de la Culture Miri Regev (au centre) lors d’une cérémonie de remise des prix pour le théâtre israélien à Tel Aviv, le 19 juin 2015 (Crédit :(FLASH90)

Kotler, acteur, metteur en scène et auteur de pièces de théâtre, est l’un des deux lauréats cette année du Prix Emet dans la catégorie des arts – comédie et mise en scène au théâtre.

Netanyahu a indiqué au comité du prix qu’il ne voyait « aucune raison de distinguer » une personne qui avait qualifié ses électeurs de « bêtes à manger du foin », a rapporté lundi la Deuxième chaîne.

Ces prix annuels d’excellence – qui représentent pour les lauréats un gain à hauteur d’un total d’un million de dollars – sont décernés par la Fondation A.M.N pour les avancées de la science, des arts et de la culture en Israël, sous les auspices du Bureau du Premier ministre.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu devant la Knesset, à l'occasion des 50 ans de la guerre des Six Jours de 1967, le 24 mai 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu devant la Knesset, à l’occasion des 50 ans de la guerre des Six Jours de 1967, le 24 mai 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Les lauréats sont sélectionnés par des personnalités désignées par la Fondation et par le Premier ministre.

Yevgeny Aryeh, directeur du théâtre populaire Gesher de Tel Aviv, qui a été fondé en 1991 par Aryeh et par d’autres migrants venant de l’ancienne Union soviétique, a également remporté le prix dans le secteur de l’art et de la culture.

Parmi les autres lauréats du Prix Emet 2017, le professeur Jacob Ziv en génie informatique et électronique, le professeur David Heyd en philosophie, le professeur Zelig Eshhar et le professeur Alexander Levitzki pour la recherche contre le cancer et le professeur Assaf Razin en économie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...