Le rabbin de la compagnie El Al accusé aux côtés de son fils, « l’Escroc Tinder »
Rechercher

Le rabbin de la compagnie El Al accusé aux côtés de son fils, « l’Escroc Tinder »

Yohanan Hayut aurait utilisé la fausse identité de son fils pour escroquer des centaines de millions de shekels à des philanthropes et des hommes d'affaires

Le rabbin de la compagnie aérienne El Al Airlines, Yohanan Hayut (Capture écran/YouTube)
Le rabbin de la compagnie aérienne El Al Airlines, Yohanan Hayut (Capture écran/YouTube)

Le grand-rabbin de la compagnie aérienne El Al, le Rabbi Yohanan Hayut, a été interrogé par la police, soupçonné aux côtés de son fils, un escroc notoire présumé, d’avoir escroqué des centaines de millions de shekels à des personnalités des affaires.

Yohanan Hayut a été entendu récemment par la police, a rapporté la Douzième chaîne vendredi.

Le mois dernier, son fils Shimon Hayut a été extradé par la Grèce en Israël où il est menacé de plusieurs chefs d’accusation auxquels il avait réussi à échapper en fuyant le pays en 2017.

Celui-ci aurait parcouru l’Europe, se présentant comme étant Simon Leviev, le fils du diamantaire russo-israélien Lev Leviev. Il se servait de l’appli de rencontres Tinder pour contacter des femmes sous cette identité et les persuadait de lui prêter de l’argent qu’il n’a jamais rendu, ce qui lui a valu d’être surnommé par les médias : « l’Escroc Tinder ».

En juillet, le natif de Bnei Brak âgé de 29 ans a été interpelé en Grèce à la suite d’une opération de police en coopération avec Interpol et la police israélienne.

Le présumé « Escroc Tinder », (au centre), un Israélien décrit dans les journaux comme étant Shimon Hayut, 28 ans, est expulsé de la ville d’Athènes, en Grèce, le 1er juillet 2019. (Tore KRISTIANSEN/various sources/AFP)

Son père est soupçonné d’avoir soutiré des millions de shekels à des personnes en Israël et à l’étranger en présentant son fils comme étant Simon Leviev à des contacts.

Yohanan Hayut a été interrogé pendant plusieurs heures concernant les plaintes déposées par ses victimes présumées.

La police s’est également penchée sur des SMS envoyés par le rabbin dans lesquels il semblerait révéler qu’il a aidé son fils à fuir le pays en 2017.

D’après la Douzième chaîne, dans l’un de ces messages, le rabbin écrivait au sujet de son fils « Crois-moi, cela n’a pas été simple de le faire sortir ; et crois-moi, il va obtenir des choses que personne n’a obtenues, alors, mon cher, [je] te demande de lui donner ce dont il a besoin, et nous profiterons tous de ce qu’il a obtenu, Si Dieu veut, je te l’assure ».

Yonahan Hayut sera confronté à certains de ses accusateurs ce mois-ci, d’après la Douzième chaîne.

L’un des plaignants affirme que le duo lui avait escroqué des centaines de milliers de shekels en usant d’arguments fallacieux.

« J’attends ce moment depuis longtemps », a accusé l’homme, dont le nom n’a pas été divulgué dans le reportage et qui a été décrit comme étant un homme d’affaires ultra-orthodoxe. « Je veux le regarder dans les yeux et l’accuser d’avoir osé coopérer avec son fils pour m’escroquer. El Al devrait avoir honte d’employer un homme comme lui ».

Le Rabbi Pinhas Badush, qui dirige un organisme caritatif, a confié à la Douzième chaîne que les deux hommes avaient tenté de le persuader de se partager 400 000 dollars. Shimon Hayut était arrivé en Ferrari, a-t-il relaté, et a été présenté par son père comme étant Simon Leviev. Pinhas Badush était néanmoins soupçonneux et a finalement décliné leur proposition.

Un avion de la compagnie El Al à l’aéroport international Ben Gurion le 17 août 2016. (Tomer Neuberg/Flash90)

Un avocat du rabbin a fait savoir que son client démentait les allégations et qu’il coopérerait avec la police, ajoutant que ce dernier « se réjouissait d’avoir enfin l’opportunité de réfuter les accusations contre lui ».

D’après l’enquête du quotidien norvégien Verdens Gang, Shimon Hayut a escroqué des femmes en Norvège, en Finlande et en Suède à hauteur de centaines de milliers de dollars à l’aide d’un système de Ponzi, un montage financier frauduleux.

L’Israélien Shimon Hayut, recherché dans plusieurs pays pour fraude. (Capture d’écran)

Le surnommant
« l’Escroc Tinder », l’article expliquait que Shimon Hayut séduisait les femmes avec des cadeaux somptueux et les emmenait dîner dans des jets privés avec l’argent qu’il avait emprunté à d’autres femmes qu’il avait escroquées. Puis, invoquant des problèmes de sécurité liés aux concurrents de son entreprise, il leur demandait des aides financières qu’il promettait de leur rembourser.

Hayut a également utilisé d’autres personnes pour rendre ses affirmations plus crédibles, s’entourant d’un faux garde du corps, de partenaires commerciaux et autres. Il a même officiellement changé son nom en Leviev, de sorte que son permis de conduire et son passeport correspondent à son histoire.

Leviev aurait été accusé de vol, de falsification et de fraude en 2011, pour avoir encaissé des chèques volés. Selon des informations, Hayut aurait dérobé un chéquier appartenant à une famille dont il gardait l’enfant et celui d’une autre qui l’employait comme homme à tout faire chez elle.

Mais il a fui Israël avant sa condamnation, s’installant en Finlande. En 2015, les autorités finlandaises l’ont accusé d’avoir escroqué trois femmes et l’ont condamné à deux ans de prison. En 2017, il a été renvoyé en Israël, où il fut de nouveau inculpé et condamné, mais Hayut a pris une autre identité et fui le pays.

Israël l’a déclaré fugitif recherché, et la police a fait appel à l’aide des autorités internationales pour permettre son rapatriement. Hayut est également recherché pour diverses fraudes et contrefaçons par la Norvège, la Suède et le Royaume-Uni.

Hayut nie toutes les allégations, assurant à la Douzième chaîne dans une interview que toutes les femmes qui l’ont accusé de fraude et de vol l’ont fait pour des raisons personnelles.

« Peut-être qu’elles n’ont pas apprécié leur relation avec moi, ou la façon dont j’ai agi », a-t-il dit. « Peut-être qu’elles ont eu le cœur brisé ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...