Le terroriste du bus de Jérusalem jugé coupable de trois meurtres
Rechercher

Le terroriste du bus de Jérusalem jugé coupable de trois meurtres

Malgré l’accord judiciaire, Bilal Abi Ghanem a refusé d’avouer ; d'autre part, l’assassin de Yaakov Litman et de son fils a été condamné à 3 peines de perpétuité

Bilal Abu Ghanem sous escorte, à la cour du district de Jérusalem, le 13 mars 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Bilal Abu Ghanem sous escorte, à la cour du district de Jérusalem, le 13 mars 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Un terroriste de Jérusalem Est qui avait tué trois personnes dans un bus de la capitale en octobre dernier a été jugé coupable lundi par la cour du district de Jérusalem de trois assassinats, sept tentatives d’assassinats et d’aide à l’ennemi en temps de guerre.

Le jugement a eu lieu après le rejet de la cour en mars d’un accord judiciaire passé entre l’accusation et la défense, quand l’accusé Bilal Abu Ghanem a refusé de reconnaitre l’autorité de la cour.

Abu Ghanem, habitant de Jabel Mukaber et partisan du Hamas, connaîtra sa peine ultérieurement. L’accusation demande trois peines de prison à perpétuité consécutives pour les meurtres et 70 ans de plus pour les tentatives de meurtre.

Dans le cadre de l’accord judiciaire annulé, qui aurait permis l’abandon des accusations des sept tentatives d’assassinat, Abu Ghanem devait avouer devant la cour. Le juge devait ensuite le juger pour les trois meurtres.

Richard Lakin a été tué dans une attaque terroriste à Jérusalem en octobre 2015 .(Crédit :  Facebook)
Richard Lakin a été tué dans une attaque terroriste à Jérusalem en octobre 2015 .(Crédit : Facebook)

Mais le moment venu, Abu Ghanem a refusé de se lever et d’avouer devant la cour, même à la demande explicite de la présidente, la juge Rivka Friedman-Feldman. Elle a ensuite appelé à une courte pause et demandé à l’avocat d’Abu Ghanem d’expliquer les procédures de la cour à l’accusé.

Haim Haviv, 78 ans, a été tué le 13 octobre 2015 dans une attaque terroriste dans un bus dans le quartier d'Armon Hanatsiv de Jérusalem. Sa femme Shoshana a été hospitalisée dans un état grave. (crédit : autorisation)
Haim Haviv, 78 ans, a été tué le 13 octobre 2015 dans une attaque terroriste dans un bus dans le quartier d’Armon Hanatsiv de Jérusalem. Sa femme Shoshana a été hospitalisée dans un état grave. (crédit : autorisation)

Après la pause, l’avocat d’Abu Ghanem a déclaré à la cour que son client avait continue à refusé de se soumettre à la procédure, poussant la juge à annuler l’accord judiciaire.

« A la lumière de ces circonstances, dans lesquelles l’accusé a refusé de se lever ou de s’adresser à la cour, la cour ne reconnait aucun accord passé entre les deux parties », a déclaré la cour.

Le site d'une attaque terroriste dans le quartier Armon Hanatziv à Jérusalem, qui a fait trois morts et 16 blessés, le 13 octobre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/FLASH90)
Le site d’une attaque terroriste dans le quartier Armon Hanatziv à Jérusalem, qui a fait trois morts et 16 blessés, le 13 octobre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/FLASH90)

Lundi également, un terroriste palestinien qui avait abattu un rabbin israélien et son fils adolescent en Cisjordanie en novembre a été condamné à trois peines de prison à perpétuité par une cour militaire.

Deux des peines de perpétuité ont été attribuées pour les meurtres du rabbin Yaakov Litman, 40 ans, et de son fils Netanel, 18 ans. La troisième peine a été entraînée par la tentative de meurtres des cinq autres membres de la famille présents dans la voiture au moment de l’attaque.

La voiture de la famille a été prise sous les tirs alors qu’ils se rendaient d’un évènement à l’autre pour célébrer le futur mariage de leur fille.

Le rabbin Yaakov Litman, qui a été assassiné avec son fils Netanel dans un attentat terroriste près de Hébron en Cisjordanie, le 13 novembre 2015 (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)
Le rabbin Yaakov Litman, qui a été assassiné avec son fils Netanel dans un attentat terroriste près de Hébron en Cisjordanie, le 13 novembre 2015 (Crédit : capture d’écran Deuxième chaîne)

Dans l’affaire Abu Ghanem, selon l’inculpation de novembre, Abu Ghanem et un autre homme, Baha Alyan, sont montés à bord du bus Egged 78 dans le quartier Armon Hanatziv de Jérusalem le matin du 13 octobre 2015, et ont commencé à tirer et à poignarder des passagers.

Les deux hommes, par cet attentat, avaient voulu se venger des « intrusions dans Al-Asqa » d’Israël sur le mont du Temple, à Jérusalem, et des « colons qui tuent des petits enfants », selon l’acte d’inculpation.

L’attentat avait coûté la vie à Haviv Haim, 78 ans, et Alon Govberg, 51 ans. Richard Lakin, 76 ans, avait été grièvement blessé, et était décédé deux semaines après. Plus d’une dizaine de personnes avaient été blessées.

La police, arrive sur les lieux, avait tiré et tué Alyan. Abu Ghanem avait été blessé, et la police l’avait arrêté.

En janvier, les domiciles des familles d’Alyan et d’Abu Ghanem à Jabel Mukaber avaient été démolis par les forces de sécurité israéliennes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...