Le Vatican sous Pie XII a caché des orphelins de la Shoah à leur famille
Rechercher

Le Vatican sous Pie XII a caché des orphelins de la Shoah à leur famille

Des membres de l'église ont kidnappé et baptisé des jumeaux juifs après la Shoah, et recommandé au pape de ne pas protester contre la déportation des Juifs de Rome vers Auschwitz

Le pape Pie XII. (Crédit : AP)
Le pape Pie XII. (Crédit : AP)

JTA – Le Vatican s’est battu pour réunir deux orphelins de la Shoah avec leurs proches et a exhorté le pape Pie XII à ne pas protester contre la déportation des Juifs italiens par les nazis, a constaté l’historien de l’Université Brown, David I. Kertzer.

Kertzer a publié les résultats de son enquête sur les documents du Vatican rendus publics en mars dans un article publié jeudi par The Atlantic.

Il a revisité l’histoire très médiatisée des jumeaux juifs Robert et Gérald Finaly, qui ont été kidnappés et baptisés par des prêtres catholiques français. Angelo Dell’Acqua, un fonctionnaire du Secrétariat d’État du Vatican qui est devenu plus tard le cardinal de Rome, a joué un rôle clé dans le passage clandestin des jumeaux Finaly de la France vers l’Espagne.

Cela s’est produit après que des juges français ont ordonné que les garçons, qui avaient été cachés des nazis dans un monastère catholique, soient remis à leur tante. Cela s’est finalement produit en 1953, et les jumeaux vivent maintenant en Israël.

Pie XII a longtemps été accusé d’avoir fermé les yeux sur la Shoah, laquelle s’est produite au début de son mandat de près de 20 ans comme pape, jusqu’à sa mort en 1958.

Les conclusions de Kertzer ajoutent à cette impression largement acceptée. Elles comprennent un mémorandum conseillant à Pie XII de ne pas protester formellement contre la rafle d’un millier de Juifs à Rome en 1943 en vue de leur déportation à Auschwitz.

Dell’Acqua conseilla à Pie XII de s’entretenir en privé avec un ambassadeur allemand au sujet de la rafle dans un entretien « lui recommandant de ne pas aggraver davantage la situation déjà grave des Juifs », a constaté Kertzer. Mais il a demandé au pape de ne pas protester publiquement contre cette opération.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...