Israël en guerre - Jour 289

Rechercher
En direct

Tsahal dit avoir éliminé un chef de l’unité des missiles du Hezbollah au Liban

La famine est "très probablement" présente dans certaines parties du nord de Gaza - fonctionnaire US ; Le ministère des Affaires étrangères accuse l'Afrique du Sud d'avoir recours de manière « cynique » à la Cour mondiale après une décision sur l'aide

Des soldats de Tsahal opèrent dans la bande de Gaza, sur une photo autorisée à être publiée le 29 mars 2024. (Armée de défense israélienne)
Des soldats de Tsahal opèrent dans la bande de Gaza, sur une photo autorisée à être publiée le 29 mars 2024. (Armée de défense israélienne)

Des Israéliens devant le siège d’ONU Femmes contre son « silence total » sur les violences sexuelles du Hamas

Aux côtés de familles d’otages détenus à Gaza, le groupe de défense des droits des femmes Bonot Alternativa a manifesté devant le siège new-yorkais d’ONU Femmes pour protester contre le « silence total » de l’organisation sur les violences sexuelles perpétrées par les terroristes du Hamas lors de l’attaque terroriste du 7 octobre.

Le rassemblement a eu lieu après que l’otage libéré Amit Soussana a révélé qu’elle avait été agressée sexuellement et attaquée par son garde du Hamas alors qu’elle était captive à Gaza, le groupe saluant son « courageux témoignage ».

Des alertes aux roquettes dans deux localités du nord

Des sirènes d’avertissement de roquettes se sont activées dans deux localités du nord d’Israël, indiquant une autre attaque transfrontalière en provenance du Liban.

New York : Des militants pro-palestiniens insultent et agressent des Démocrates

Des manifestants pro-palestiniens s'attaquent à une femme qui participe à une collecte de fonds pour le président américain Joe Biden, à New York, le 28 mars 2024. (Crédit : Capture d'écran X, utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Des manifestants pro-palestiniens s'attaquent à une femme qui participe à une collecte de fonds pour le président américain Joe Biden, à New York, le 28 mars 2024. (Crédit : Capture d'écran X, utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Des vidéos postées en ligne montrent des manifestants pro-palestiniens accostant des gens dans la rue à New York, après que ceux-ci ont assisté à un grand évènement de collecte de fonds pour la réélection du président américain Joe Biden.

Dans une vidéo, on peut voir plusieurs manifestants crier après une femme, alors qu’ils la suivent, avec un homme dont le visage est couvert d’un keffieh qui la traite de « putain de connasse meurtrière ».

« Putain de youtre assassine [« Fucking murderous kike »], lui crie-t-il alors. Il lui a également dit : « Crève » et « Bouge de là, salope ».

Un autre clip montre des manifestants criant après un couple qui passait à côté d’eux, l’un d’entre eux essayant de lui arracher une affiche.

La Russie dénonce comme « totalement inacceptables » les frappes israéliennes présumées

La Russie a condamné les frappes israéliennes présumées en Syrie comme étant « totalement inacceptables », après que plusieurs dizaines de personnes auraient été tuées dans un bombardement nocturne près d’Alep.

« De telles actions agressives contre la République arabe syrienne, qui constituent une violation flagrante de la souveraineté du pays et des normes fondamentales du droit international, sont catégoriquement inacceptables », a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, dans un communiqué.

Tsahal affirme avoir frappé un site du Hezbollah au sud du Liban, peu après des tirs de roquettes

L’armée israélienne a affirmé avoir mené une frappe aérienne contre un lanceur de roquettes du Hezbollah dans le sud du Liban plus tôt dans la journée, quelques minutes après que le groupe terroriste l’ait utilisé pour tirer sur Israël.

Selon un communiqué de l’armée israélienne, des avions de combat ont ensuite frappé un « bâtiment militaire » du Hezbollah à côté du site de lancement dans la ville d’Aita al-Shaab.

L’armée a affirmé que des avions de combat avaient également frappé une « installation militaire » à Meiss el-Jabal où se trouvait un membre du Hezbollah, ainsi que de nombreuses autres cibles au Liban liées à l’organisation soutenue par l’Iran.

La famine est « très probablement » présente dans certaines parties du nord de Gaza – fonctionnaire US

WASHINGTON – La famine est à la fois un risque et « très probablement » présente dans au moins certaines zones du nord de Gaza, a déclaré à Reuters un haut fonctionnaire du Département d’État, tout en ajoutant que la limitation du nombre de camions est un obstacle majeur à l’augmentation de l’aide humanitaire dans l’enclave densément peuplée qui a été frappée par la guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas.

« Si nous pouvons affirmer avec certitude que la famine est un risque significatif dans le sud et dans le centre, mais qu’elle n’est pas présente dans le nord, elle est à la fois un risque et très probablement présente dans au moins certaines zones, ce qui explique l’urgence avec laquelle nous devons acheminer des marchandises, de la nourriture à grande échelle dans le nord », a déclaré le haut fonctionnaire du Département d’État, qui s’est entretenu avec Reuters sous couvert de l’anonymat.

Le nombre de camions distribuant de l’aide dans le sud et le centre de Gaza a presque dépassé les 200 par jour, une augmentation par rapport à il y a un mois, mais il en faut davantage, selon le fonctionnaire du Département d’État.

« Il faut répondre à l’ensemble des besoins nutritionnels de la population de Gaza, quel que soit son âge. Cela signifie qu’il faut aller au-delà de l’alimentation minimale de survie », a indiqué le fonctionnaire, ajoutant que la malnutrition, la mortalité des nouveau-nés et des jeunes enfants sont des problèmes importants qui ne cessent de s’aggraver.

« Il faut y remédier en apportant une aide supplémentaire et le bon type d’aide », a-t-il affirmé.

Gallant, faisant allusion à des frappes en Syrie : Israël va « étendre l’opération » contre le Hezbollah

Le ministre de la Défense Yoav Gallant visitant le QG du Commandement du Nord de l'armée israélienne, à Safed, le 29 mars 2024. (Crédit : Shachar Yurman/Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense Yoav Gallant visitant le QG du Commandement du Nord de l'armée israélienne, à Safed, le 29 mars 2024. (Crédit : Shachar Yurman/Ministère de la Défense)

Faisant allusion à l’attaque aérienne qu’Israël aurait menée pendant la nuit en Syrie, le ministre de la Défense Yoav Gallant a déclaré que l’armée israélienne allait « étendre l’opération [contre le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah] et augmenter le nombre d’attaques dans le nord ».

« Israël passe de la défense à la poursuite du Hezbollah, nous atteindrons tous les endroits où ce groupe opère, à Beyrouth, à Damas et dans des endroits plus éloignés », a indiqué Gallant à la suite d’une évaluation au Commandement du Nord de Tsahal, à Safed.

Au cours de la journée écoulée, un haut commandant du Hezbollah a été tué lors d’une frappe de drone de Tsahal dans le sud du Liban, et cinq autres terroristes du Hezbollah figurent parmi les 38 personnes tuées lors de frappes aériennes imputées à Israël dans la région d’Alep, en Syrie.

Gallant affirme avoir observé ce matin l’attaque contre Ali Naïm, le commandant adjoint de la cellule des roquettes du Hezbollah.

« Le responsable des dégâts importants au Liban est le Hezbollah et le responsable des nombreuses victimes au sein du groupe du Hezbollah est [Hassan] Nasrallah personnellement. Plus de 320 terroristes ont été tués, et nous exigerons un prix pour toute action venant du Liban », déclare-t-il.

« Partout où nous devrons agir, nous le ferons. »

Les sirènes d’alerte retentissent dans plusieurs communautés du nord

Les sirènes d’alerte aux roquettes sont activées dans plusieurs villes de Galilée occidentale, près de la frontière libanaise.

Alerte aux roquettes dans les villes proches de la frontière libanaise

Des sirènes de roquettes en approche retentissent dans plusieurs localités du nord du pays, près de la frontière avec le Liban.

Mont du Temple : La prière du 3e vendredi du Ramadan se déroule sans incident

Des milliers de fidèles musulmans assistant aux prières du vendredi pendant le Ramadan, sur le mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 29 mars 2024. (Crédit : Jamal Awad/Flash90)
Des milliers de fidèles musulmans assistant aux prières du vendredi pendant le Ramadan, sur le mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 29 mars 2024. (Crédit : Jamal Awad/Flash90)

Les prières de l’après-midi du troisième vendredi du Ramadan se sont achevées à la mosquée Al-Aqsa, au sommet du mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem. La police israélienne indique qu’elles se sont déroulées sans incident.

Le Waqf – islamique de Jérusalem soutenu par la Jordanie, qui administre le site – indique que 125 000 personnes ont participé aux prières, soit une légère augmentation par rapport à la semaine dernière. La police évalue le nombre de participants à plusieurs dizaines de milliers et le ministère des Affaires étrangères à plus de 50 000.

Parallèlement aux prières du Ramadan, des centaines de chrétiens ont participé à la procession habituelle du Vendredi saint à travers les murs de calcaire de la Vieille ville, commémorant l’un des jours les plus sacrés de la foi avec des foules visiblement moins nombreuses dans le contexte de la guerre actuelle entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas.

La police déclare avoir arrêté onze personnes dans la Vieille Ville tout au long de la journée, dont plusieurs suspects pour avoir scandé « des incitations à la haine et au soutien du terrorisme » après les prières du matin sur le mont du Temple.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.