Israël en guerre - Jour 201

Rechercher

Les EAU promettent 15 M de $ pour aider à reconstruire le camp de réfugiés de Jénine

Les résidents palestiniens locaux ont découvert mercredi matin des ruelles bordées de tas de gravats et de voitures détruites suite à la récente opération militaire

Des Palestiniens inspectant une maison endommagée, après que l'armée israélienne a retiré ses forces du bastion terroriste, dans le camp de réfugiés de Jénine en Cisjordanie, le 5 juillet 2023. (Crédit : AP Photo/Majdi Mohamed)
Des Palestiniens inspectant une maison endommagée, après que l'armée israélienne a retiré ses forces du bastion terroriste, dans le camp de réfugiés de Jénine en Cisjordanie, le 5 juillet 2023. (Crédit : AP Photo/Majdi Mohamed)

Les Émirats arabes unis se sont engagés à donner 15 millions de dollars pour aider à reconstruire le camp de réfugiés de Jénine après l’une des plus importantes opérations militaires israéliennes en Cisjordanie depuis près de vingt ans.

La promesse de financement est intervenue jeudi après que les forces de Tsahal ont commencé à quitter la zone vers minuit mardi, le retrait s’étant achevé aux premières heures de mercredi matin.

Après que Tsahal a retiré toutes les troupes du camp de réfugiés de Jénine mercredi, les résidents palestiniens locaux sont sortis de chez eux dans la matinée pour trouver des ruelles bordées de tas de gravats. Les commerçants et les bulldozers ont commencé à nettoyer les débris.

Des véhicules militaires fortifiés avaient déterré des parties de certaines rues dans des zones où des renseignements indiquaient d’éventuels engins explosifs improvisés en bordure de route dans la zone densément peuplée d’environ 20 000 habitants. Des voitures, certaines renversées sur les bords des routes, ont été brisées et brûlées.

L’opération, destinée à réprimer le terrorisme palestinien suite à une récente série d’attaques contre des Israéliens, a poussé des milliers de personnes à fuir leurs maisons. Douze Palestiniens et le sergent David Yehuda Yitzhak de l’unité commando d’élite Egoz ont été tués dans les combats. Israël affirme que tous ceux qui ont été tués étaient des combattants armés.

L’agence de presse officielle WAM des Émirats arabes unis a rapporté que l’argent serait acheminé par l’intermédiaire de l’UNRWA, l’agence des Nations unies qui aide les réfugiés palestiniens, pour reconstruire les maisons et les commerces et pour les services de l’agence. L’UNRWA a récemment eu du mal à réunir les fonds dont il a besoin pour maintenir ses opérations quotidiennes.

Des représentants de l’agence ont déclaré que certaines de leurs installations, notamment les fenêtres et les murs d’un centre de santé et la route menant à une école, avaient été endommagés.

Lors de la conférence de donateurs du mois dernier, la collecte de fonds de l’UNRWA n’a pas atteint les 300 millions de dollars nécessaires pour continuer à aider les Palestiniens, les pays membres n’ayant promis que 107 millions de dollars, et ce même après que le chef des Nations unies eut déclaré que l’UNRWA était « au bord de l’effondrement financier ».

Des Palestiniens passant devant une maison endommagée, après que l’armée israélienne a retiré ses forces du bastion terroriste, dans le camp de réfugiés de Jénine en Cisjordanie, le 5 juillet 2023. (Crédit : Nasser Nasser/AP Photo)

Les forces militaires israéliennes ont lancé une opération de grande envergure dans la ville de Jénine, bastion du terrorisme en Cisjordanie, tôt lundi matin, axée sur le camp de réfugiés de la ville, affirmant que son objectif était d’arrêter les suspects et de détruire et de confisquer les armes. Il a mené des frappes aériennes et envoyé des centaines de soldats.

Certaines des scènes de Jénine, notamment des bulldozers massifs de l’armée déchirant les ruelles du camp, rappelaient quelque peu celles d’une opération israélienne majeure en 2002, qui avait duré huit jours, connue sous le nom de « Bataille de Jénine ».

Les hommes armés sont considérés par de nombreux Palestiniens comme des héros, ces derniers citant 56 ans de contrôle israélien et l’absence de tout processus politique. Ils soulignent également l’augmentation de la construction d’implantations en Cisjordanie et la violence des residents d’implantations extrémistes. Israël, d’autre part, affirme que les hommes armés sont des terroristes qui attaquent régulièrement des civils en Cisjordanie.

L’objectif de l’opération – connue en interne sous le nom de « Bayit VeGan » (littéralement « Maison et Jardin »), une référence au nom biblique de Jénine – était de mettre fin au statut du camp de réfugiés en tant que « ville refuge » pour les terroristes palestiniens, pour rétablir la capacité de dissuasion israélienne et accorder aux troupes plus de « liberté d’action » lors de futures opérations dans la ville de Cisjordanie.

Un homme se tenant à côté de voitures accidentées au lendemain d’une opération militaire israélienne dans le camp de réfugiés de Jénine, en Cisjordanie, le 5 juillet 2023. (Crédit : Ronaldo Schemidt/AFP)

Selon Tsahal, quelque 50 fusillades ont été menées par des habitants de la région depuis l’année dernière, et 19 Palestiniens recherchés se sont enfuis à Jénine pour se cacher des forces israéliennes.

Au cours de l’opération, impliquant plus de 1 000 soldats, Tsahal a déclaré que les forces avaient localisé et démoli au moins huit sites de stockage d’armes, six laboratoires d’explosifs avec des centaines d’engins amorcés, trois salles d’opération utilisées par des hommes armés palestiniens pour observer les forces israéliennes et d’autres « infrastructures terroristes ».

Les bulldozers de l’armée ont détruit plusieurs routes dans le camp pour exposer des zones où des renseignements indiquaient d’éventuels engins explosifs improvisés, comme leçon tirée d’un énorme engin piégé qui avait explosé il y a quelques semaines près de la ville au passage d’un véhicule de Tsahal, blessant huit soldats.

L’armée espère qu’elle pourra entrer à Jénine lors des futures opérations antiterroristes avec un nombre beaucoup plus restreint de forces, sans faire face à la violente résistance qu’elle a connue au cours de l’année écoulée.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.