Israël en guerre - Jour 225

Rechercher

Les enseignants du lycée en grève dans le cadre d’un conflit salarial

Le Syndicat des enseignants réclame des salaires d'au moins 12 000 shekels par mois ; le ministère de l'Éducation a déclaré que les collèges ouvriront normalement

Illustration : Vue d'une école vide à Tel Aviv, suite à une grève du Syndicat des enseignants, le 19 juin 2022. (Crédit: Avshalom Sassoni/Flash90)
Illustration : Vue d'une école vide à Tel Aviv, suite à une grève du Syndicat des enseignants, le 19 juin 2022. (Crédit: Avshalom Sassoni/Flash90)

Le Syndicat des enseignants du secondaire a annoncé faire grève dimanche dans le cadre d’un conflit salarial en cours avec le Trésor public.

Le syndicat demande que leur salaire minimum soit porté à 12 000 shekels par mois.

« Nous allons nous battre pour un salaire équitable », a déclaré Ran Erez, chef du syndicat, dans un communiqué vendredi, annonçant la grève.

Erez a accusé le ministère des Finances de « tergiverser » pendant une année entière. « Nous en avons assez ! »

« Le ministère des Finances a méprisé à maintes reprises les enseignants et les décisions du Tribunal national du travail afin que l’État mène des négociations sérieuses sur le fond et parvienne à un accord sur les salaires des enseignants. »

« Le ministère des Finances abuse de la patience dont a fait preuve le syndicat pendant une année et traîne les pieds », a conclu Raz.

Ran Erez, président du Syndicat des enseignants du Secondaire, lors d’une conférence de presse, à Tel Aviv le 23 mai 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Il a précisé que les enseignants de la Seconde à la Terminale participeraient à la grève, à l’exception des écoles d’éducation spécialisées.

Samedi, le ministère de l’Éducation a publié une déclaration confirmant que le personnel des collèges ne participera pas à la grève, conformément à une décision de justice selon laquelle le Syndicat des enseignants du lycée à l’origine des grèves n’avait aucune « autorité » sur les collèges.

« Le ministère de l’Éducation s’efforce de faire en sorte que les cours de dimanche se déroulent comme d’habitude dans tous les collèges », a indiqué le communiqué.

Avant la grève prévue, le ministère des Finances a appelé le Syndicat des enseignants à revenir à la table des négociations. « Nous sommes bouleversés par le comportement déroutant et la mauvaise foi du Syndicat des enseignants », a déclaré le ministère des Finances.

Le syndicat a annulé une réunion prévue avec des fonctionnaires du ministère des Finances jeudi, après que le Trésor a demandé de repousser le début de la réunion d’une heure.

Au mois d’octobre, Raz avait pris des mesures pour protester contre « l’impasse » des pourparlers sur une convention collective et les conditions d’emploi, en annonçant que les enseignants du lycée ne participeraient à aucune activité en dehors des heures de cours.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.