Rechercher
Photoreportage

Les fans de football israéliens célèbrent la victoire de Messi et de l’Argentine

Les supporters ont brandi des drapeaux et des maillots argentins bleu et blanc pour célébrer la victoire éclatante sur la France lors d'une finale très serrée

  • L'Argentin Lionel Messi soulève le trophée après avoir remporté la finale de la Coupe du monde de football entre l'Argentine et la France au stade de Lusail, à Lusail, au Qatar, le dimanche 18 décembre 2022. (Crédit : AP Photo/Martin Meissner)
    L'Argentin Lionel Messi soulève le trophée après avoir remporté la finale de la Coupe du monde de football entre l'Argentine et la France au stade de Lusail, à Lusail, au Qatar, le dimanche 18 décembre 2022. (Crédit : AP Photo/Martin Meissner)
  • L'Argentin Lionel Messi soulève le trophée après avoir remporté la finale de la Coupe du monde de football entre l'Argentine et la France au stade de Lusail, à Lusail, au Qatar, le dimanche 18 décembre 2022. (Crédit : AP Photo/Hassan Ammar)
    L'Argentin Lionel Messi soulève le trophée après avoir remporté la finale de la Coupe du monde de football entre l'Argentine et la France au stade de Lusail, à Lusail, au Qatar, le dimanche 18 décembre 2022. (Crédit : AP Photo/Hassan Ammar)
  • Des supporters israéliens à Ramat Gan regardent le match de la finale de la Coupe du monde 2022 entre l'Argentine et la France au Qatar, le 18 décembre 2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
    Des supporters israéliens à Ramat Gan regardent le match de la finale de la Coupe du monde 2022 entre l'Argentine et la France au Qatar, le 18 décembre 2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
  • Fans watch the Qatar 2022 World Cup final match between Argentina and France in Ramat Gan, on December 18, 2022. Photo by Tomer Neuberg/Flash90 *** Local Caption *** 
כדורגל
משחקים
גביע
עולמי
גבר
ארגנטינה
צרפת
    Fans watch the Qatar 2022 World Cup final match between Argentina and France in Ramat Gan, on December 18, 2022. Photo by Tomer Neuberg/Flash90 *** Local Caption *** כדורגל משחקים גביע עולמי גבר ארגנטינה צרפת
  • L'Argentin Lionel Messi soulève le trophée après avoir remporté la finale de la Coupe du monde de football entre l'Argentine et la France au stade de Lusail, à Lusail, au Qatar, le dimanche 18 décembre 2022. (Crédit : AP Photo/Martin Meissner)
    L'Argentin Lionel Messi soulève le trophée après avoir remporté la finale de la Coupe du monde de football entre l'Argentine et la France au stade de Lusail, à Lusail, au Qatar, le dimanche 18 décembre 2022. (Crédit : AP Photo/Martin Meissner)
  • Des supporters israéliens à Ramat Gan regardent le match de la finale de la Coupe du monde 2022 entre l'Argentine et la France au Qatar, le 18 décembre 2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
    Des supporters israéliens à Ramat Gan regardent le match de la finale de la Coupe du monde 2022 entre l'Argentine et la France au Qatar, le 18 décembre 2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
  • Des supporters israéliens à Ramat Gan regardent le match de la finale de la Coupe du monde 2022 entre l'Argentine et la France au Qatar, le 18 décembre 2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
    Des supporters israéliens à Ramat Gan regardent le match de la finale de la Coupe du monde 2022 entre l'Argentine et la France au Qatar, le 18 décembre 2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
  • Des supporters israéliens à Ramat Gan regardent le match de la finale de la Coupe du monde 2022 entre l'Argentine et la France au Qatar, le 18 décembre 2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
    Des supporters israéliens à Ramat Gan regardent le match de la finale de la Coupe du monde 2022 entre l'Argentine et la France au Qatar, le 18 décembre 2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
  • Des supporters israéliens à Ramat Gan regardent le match de la finale de la Coupe du monde 2022 entre l'Argentine et la France au Qatar, le 18 décembre 2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
    Des supporters israéliens à Ramat Gan regardent le match de la finale de la Coupe du monde 2022 entre l'Argentine et la France au Qatar, le 18 décembre 2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Les supporters israéliens étaient parmi les millions de personnes dans le monde à célébrer la victoire de l’Argentine face à la France, dimanche, lors d’un match final très serré pour le championnat de la Coupe du monde 2022.

Les fans se sont réjouis dans plusieurs villes du pays, brandissant des drapeaux et des maillots argentins alors que l’équipe, emmenée par Lionel Messi, a battu la France 4-2 aux tirs au but lors d’une finale époustouflante après que le match s’est terminé sur un score de 3-3 après prolongation.

À Tel Aviv, les supporters ont afflué sur la place Dizengoff pour chanter, danser et jouer dans la célèbre fontaine d’eau pour marquer la victoire.

Dans les localités comptant une forte population d’immigrants d’Amérique latine, la joie était palpable.

« Messi est notre Judah le Maccabée », a déclaré à Ynet un fan du kibboutz Or Haner, dans le sud d’Israël, faisant ainsi référence à l’ancien chef rebelle des Maccabées, dont l’histoire est racontée lors de la fête juive de Hanoukka, qui a commencé dimanche soir et donc coïncidé avec cette finale.

« Nous avons rêvé de ce jour, nous étions avec eux tout au long du chemin. C’est une victoire qu’ils méritent, l’équipe et le peuple argentin. Nous le méritons », a déclaré le supporter, résident du kibboutz, fondé essentiellement par des immigrants d’Argentine et du Chili au milieu des années 1950.

« Nous avons prié et prié pendant toute la Coupe du monde. Messi est un roi et il n’y en a pas d’autre », a déclaré un autre fan à Ynet.

Un autre résident du kibboutz Or Haner a déclaré à Walla que l’Argentine « a montré aux Européens que nous, d’Amérique du Sud, pouvons gagner un trophée [de la Coupe du monde] ».

« Leo – merci ! Tu es un roi ! », a-t-il dit à l’adresse de Messi.

Ces sentiments ont trouvé leur écho à Buenos Aires, où les supporters étaient également ravis de la victoire. Tout au long du match, de nombreux spectateurs sur une place publique de Buenos Aires ont scandé le nom du capitaine de l’équipe, souvent considéré comme le meilleur joueur de football au monde, qui a longtemps dit qu’il aspirait à une victoire en Coupe du monde.

« Je ressens un immense bonheur dans mon cœur parce que c’est la première Coupe du monde que j’apprécie vraiment », a déclaré Hector Quinteros, un agent de sécurité de 34 ans, alors que ses yeux s’emplissaient de larmes. « Ils nous font cet effet à chaque fois ! »

Après 36 longues années, l’Argentine a finalement remporté un titre de Coupe du monde, effaçant des années de doutes quant à savoir si un pays connu pour avoir certains des meilleurs joueurs de football du monde pouvait vraiment être performant sur la scène internationale. Le pays a remporté son premier titre en 1978, mais a perdu en finale en 1930, 1990 et 2014.

À la fin de la première mi-temps, beaucoup se préparaient à faire la fête car l’Argentine menait 2-0 et dominait clairement le match.

Des supporters de football argentins se rassemblent autour de l’Obélisque de la capitale pour célébrer la victoire de leur équipe en Coupe du monde contre la France à Buenos Aires, Argentine, dimanche 18 décembre 2022. (Crédit : AP/Rodrigo Abd)

Mais cette joie prématurée s’est transformée en angoisse lorsque la France a rattrapé son retard, égalisant finalement le score à 3-3 avant que l’Argentine ne batte la France 4-2 aux tirs au but.

Pour beaucoup, les sentiments angoissants du match ont rendu la victoire d’autant plus douce.

« Quand vous souffrez autant pour quelque chose, la satisfaction est plus grande », a déclaré Fabio Villani, un monteur vidéo de 45 ans, en notant qu’il n’arrivait toujours pas à croire que l’Argentine avait remporté la Coupe du monde.

À Rosario, la ville natale de Messi, une marée humaine a envahi les rues pour célébrer le fait que leur héros local avait enfin remporté un titre de champion du monde.

« C’est de la folie. Cela a dépassé mes attentes avec tant de gens sur la même longueur d’onde, tout le monde fait la fête. C’est ce qu’il y a de plus beau aujourd’hui « , a déclaré Jeremías Regolo, 26 ans, qui a rejoint les dizaines de milliers de personnes qui sont descendues au Mémorial du drapeau national, le symbole de la troisième plus grande ville d’Argentine.

Des supporters de football argentins allument une torche pour célébrer la victoire de leur équipe en Coupe du monde contre la France à Buenos Aires, Argentine, dimanche 18 décembre 2022. (Crédit : AP/Rodrigo Abd)

Les gens ont commencé à arriver après que Messi a soulevé le trophée et ils étaient toujours aussi nombreux dans la soirée.

« Nous sommes champions, c’est tout ce que nous voulions, plus que tout pour (Messi) et pour toute l’équipe », a déclaré Santiago Ferraris, 25 ans.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.