Les firmes israéliennes lèvent un montant record de capitaux malgré la pandémie
Rechercher

Les firmes israéliennes lèvent un montant record de capitaux malgré la pandémie

Les compagnies devraient recevoir, pour la toute première fois, plus de dix milliards de dollars, cette hausse de 24 % par rapport à 2019 devance les moyennes mondiales

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Photo d'illustration : Des visiteurs portant des lunettes de réalité augmentée fabriquées par une start-up israélienne lors d'un événement du Laboratoire d'innovation organisée au musée de la Tour de David, à Jérusalem, le 17 octobre 2017. (Crédit :Hadas Parush/Flash90)
Photo d'illustration : Des visiteurs portant des lunettes de réalité augmentée fabriquées par une start-up israélienne lors d'un événement du Laboratoire d'innovation organisée au musée de la Tour de David, à Jérusalem, le 17 octobre 2017. (Crédit :Hadas Parush/Flash90)

Les compagnies israéliennes ont levé un montant record de capitaux en 2020, dépassant de manière significative les autres pays et ce, malgré les difficultés économiques entraînées par la pandémie de coronavirus.

Les firmes israéliennes avaient collecté 9,5 milliards de dollars de capitaux début décembre – soit 24 % de plus que l’ensemble des capitaux accumulés pendant toute l’année 2019, une somme qui s’était élevée à 7,7 % au total, selon un rapport qui a été établi par l’organisation à but non-lucratif israélienne Start-Up Nation Central.

Les firmes du pays devraient soulever plus de dix milliards de dollars de capitaux cette année pour la toute première fois, a précisé le rapport. Les investissements réalisés dans les firmes israéliennes ont plus que triplé depuis l’année 2014 – une année pendant laquelle les compagnies avaient collecté 2,6 milliards de dollars.

La majorité des capitaux proviennent d’investisseurs étrangers. Les catégories qui ont le plus le vent en poupe sont la cyber-sécurité, avec 2,5 milliards de dollars collectés, et les technologies financières, à hauteur de 1,7 milliard de dollars.

Cette année d’investissements records pour les compagnies israéliennes contraste de façon nette avec les investissements de capitaux dans le monde entier. Les Etats-Unis ont connu une hausse de financement de 5 % et l’Europe de 1 % seulement tandis que dans toute l’Asie, les investissements ont baissé de 15 % – et l’Amérique du sud plonge, pour sa part, de 21 %.

Les investissements dans le monde entier ont diminué dans leur ensemble de 4 %.

Selon le rapport, le succès relatif remporté par les firmes israéliennes est probablement dû à la demande globale croissante pour les technologies israéliennes, à l’adaptation rapide au changement de l’industrie du pays, à son savoir-faire technologique et à sa réputation globale de moteur hi-tech.

La plus grande partie des financements s’est concentrée sur des stades avancés de rounds d’investissements, à hauteur de 25 millions de dollars et plus.

Eugene Kandel, directeur-général de Start-Up Nation Central, a déclaré que les chiffres indiquaient un niveau élevé de confiance globale dans l’industrie technologique israélienne, avertissant néanmoins que le nombre de nouvelles start-ups lancées chaque année diminuait depuis trois ans et qu’une baisse des financements aux stades de lancement des firmes avait été constatée en 2020.

Start-Up Nation Central est une organisation à but non-lucratif qui est apparue suite au livre best-seller qui avait été écrit par Saul Singer et Dan Senor, en 2009. Elle se consacre au renforcement de l’industrie de l’innovation. Sa plateforme de suivi, Finder, qui a réuni les données sur les investissements, tire ses informations de plus de 6 600 entreprises.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...