Les gardes-frontières déjouent une attaque à l’arme blanche en Cisjordanie
Rechercher

Les gardes-frontières déjouent une attaque à l’arme blanche en Cisjordanie

Des officiers ont ouvert le feu sur deux Palestiniens portant des couteaux à la jonction de Tapuah, les blessant légèrement

Image d'illustration : les forces de sécurité israéliennes sur les lieux de la tentative d'attaque à l'arme blanche à la jonction de Tapuah en Cisjordanie, le 23 janvier 2018 (Conseil régional de Samarie)
Image d'illustration : les forces de sécurité israéliennes sur les lieux de la tentative d'attaque à l'arme blanche à la jonction de Tapuah en Cisjordanie, le 23 janvier 2018 (Conseil régional de Samarie)

Les forces de sécurité ont déjoué mardi une tentative d’attaque au couteau à un carrefour en Cisjordanie, lorsqu’elles ont ouvert le feu sur deux Palestiniens qui les avaient attaquées, a annoncé la police.

Les assaillants se sont approchés des gardes-frontières à la jonction de Tapuah, a indiqué la police dans un communiqué.

Les agents ont ouvert le feu et « neutralisé » les assaillants, a indiqué la police.

Un porte-parole du Conseil régional de Samarie a indiqué que les deux individus, tous deux âgés de 16 ans, de la ville de Jénine, en Cisjordanie, avaient été blessés aux jambes et avaient été évacués vers un hôpital.

Les forces de sécurité n’ont pas été blessées.

Deux Palestiniens blessés après une tentative d’attaque à l’arme blanche à la jonction de Tapuah, en Cisjordanie, le 23 janvier 2018. (Conseil régional de Samarie)

« Il y a peu de temps, un officier de la police des frontières à un point d’observation à la jonction de Tapuah a repéré deux suspects palestiniens s’approchant de l’une des gares routières du carrefour », indique un communiqué de la police des frontières.

« L’officier du point d’observation a averti les forces stationnées à la gare routière. Les soldats ont demandé aux suspects de s’arrêter, mais quand ils ont refusé de le faire, les soldats ont tiré en l’air ».

« A ce moment-là, un des suspects a sorti un couteau et s’est précipité sur les soldats », poursuit le communiqué. « Les forces ont riposté en tirant dans les jambes des assaillants, les neutralisant tous les deux. Ils ont reçu les premiers soins sur place et ont été évacués vers un hôpital. »

La jonction de Tapuah a été fréquemment le théâtre d’attaques au couteau ces dernières années.

[mappress mapid= »4632″]

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...