A Barcelone les offices de Souccot auront bien lieu, malgré les violences autour du référendum
Rechercher

A Barcelone les offices de Souccot auront bien lieu, malgré les violences autour du référendum

Bien que plus de 400 personnes aient été blessées lors du vote d’indépendance de la Catalogne, les 15 000 Juifs de la ville fêteront Souccot

La Garde civile espagnole traîne un homme hors d'un bureau de vote à Sant Julia de Ramis, où devait voter le président catalan, le 1er octobre 2017. (Crédit : Raymond Roig/AFP)
La Garde civile espagnole traîne un homme hors d'un bureau de vote à Sant Julia de Ramis, où devait voter le président catalan, le 1er octobre 2017. (Crédit : Raymond Roig/AFP)

JTA – Les violences entre policiers et manifestants pro-indépendance à Barcelone ne perturberont pas les offices des fêtes, a indiqué un dirigeant de la communauté juive.

Victor Sorenssen, dirigeant de la communauté juive de la capitale de la Catalogne, une région autonome qui a sa propre langue, et dont de nombreux habitants veulent obtenir l’indépendance de l’Espagne, a indiqué que les communautés juives de la ville ne seront pas « affectées par quelque chose qui relève essentiellement d’une discussion politique. »

Sorenssen a indiqué que les émeutes qui ont eu lieu dimanche durant le référendum, où plus de 460 personnes ont été blessées par la police chargée d’empêcher la tenue de ce référendum d’indépendance organisé par le gouvernement catalan. La Cour suprême du pays avait jugé que la tenue du vote était illégale.

Les évènements communautaires, dont les fêtes de Souccot et de Simhat Torah devraient se dérouler comme prévu malgré les tensions autour du référendum, a ajouté Sorenssen.

Il a par ailleurs indiqué qu’il n’était pas informé de blessés parmi les Juifs de la ville, a-t-il ajouté.

Construction d'une soucca. Illustration. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)
Construction d’une soucca. Illustration. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)

A l’instar de la population catalane en général, la communauté juive se retrouve divisée sur la question de l’indépendance, a indiqué Sorenssen, ce qui l’a poussé à ne « faire aucun communiqué ou déclaration » sur le sujet.

« La communauté juive est une institution culturelle et religieuse et nous respectons les différentes approches et les opinions de nos membres qui vont du soutien à l’indépendance à son opposition », a-t-il expliqué.

Barcelone compte environ 15 000 Juifs sur les 45 000 d’Espagne, selon le Congrès juif européen.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...