Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Les organisateurs de Charlottesville condamnés à payer 5 M de $ de frais de justice

Ces frais ajoutent un montant substantiel à la dette contractée par les dirigeants du rassemblement néonazi de 2017 qui estiment être ruinés

Illustration : Des groupes nationalistes blancs défilant avec des torches sur le campus de l’université de Virginie, à Charlottesville, en Virginie, le  11 août 2017. (Crédit : Mykal McEldowney/The Indianapolis Star via AP)
Illustration : Des groupes nationalistes blancs défilant avec des torches sur le campus de l’université de Virginie, à Charlottesville, en Virginie, le 11 août 2017. (Crédit : Mykal McEldowney/The Indianapolis Star via AP)

JTA – Les organisateurs de la marche suprémaciste blanche de 2017 à Charlottesville, en Virginie, ont été condamnés à verser près de 5 millions de dollars aux plaignants pour les frais de justice dans le cadre d’un procès, ce qui s’ajoute aux sanctions auxquelles l’équipe d’extrémistes, pour la plupart en faillite, doit déjà faire face.

Les organisateurs du rassemblement néo-nazi ont été poursuivis en justice plus tard en 2017 par des habitants de Charlottesville qui ont subi des traumatismes et des blessures à la suite des émeutes meurtrières. Les 4,91 millions de dollars pour les frais d’avocats et autres dépenses encourues par les plaignants sont nettement inférieurs aux 13 millions de dollars qu’ils réclamaient, mais ils s’ajoutent à la dette qui suivra probablement les accusés pour le reste de leur vie.

Dans sa décision publiée mardi, le magistrat Joel Hoppe a cité la quantité massive de recherches effectuées par l’équipe juridique des plaignants pour établir qu’une conspiration avait conduit à la violence meurtrière dans la ville universitaire de Virginie.

« La découverte des faits dans cette affaire a été complexe, étendue et volumineuse », a écrit le juge Hoppe.

« Lorsque les plaignants ont intenté cette action en justice en octobre 2017, le monde avait vu et entendu des informations sur la marche au flambeau, des chants ouvertement racistes et antisémites, et des affrontements violents à Charlottesville quelques mois plus tôt. Mais le monde n’avait pas encore vu ou entendu parler de la planification et de la coordination qui ont permis la conflagration », a-t-il ajouté, citant un document déposé par les plaignants.

L’équipe juridique a utilisé des échanges de messages entre les conspirateurs, entre autres sources.

En janvier, le juge chargé de l’affaire, Norman Moon, a réduit à 2,35 millions de dollars les 26 millions de dollars les indemnités qu’un jury avait accordés aux victimes l’année dernière, en se fondant sur une loi de Virginie qui plafonne les dommages-intérêts punitifs à 350 000 dollars. Ce montant n’en est pas moins lourd pour toute une série de groupes et d’individus qui avaient alors déclaré être ruinés et qu’ils ne seraient pas en mesure de payer quoi que ce soit.

Les avocats ont été financés par une organisation à but non lucratif créée pour plaider l’affaire, Integrity First for America, et par des dons.

« L’impact de cette affaire se fera sentir pendant des années », a déclaré Amy Spitalnick, directrice exécutive de Integrity First for America, à la Jewish Telegraphic Agency. « Non seulement sur les accusés qui continuent à faire face à des conséquences financières, opérationnelles et juridiques majeures pour leurs actions, mais aussi dans la lutte plus large contre l’extrémisme, car elle sert de modèle pour la responsabilisation. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.