Les rassemblements extérieurs jusqu’à 50 personnes de nouveau autorisés
Rechercher

Les rassemblements extérieurs jusqu’à 50 personnes de nouveau autorisés

Comme le nombre de nouveaux cas d'infection reste faible, le gouvernement indique que les événements sont de nouveau possibles, à condition de respecter distance et hygiène

Gal Sade Knigsfild et Nofar Almakias posent pour une photo avec un masque facial avant leur mariage au Moshav Yashresh le 6 avril 2020. (Crédit : Yossi Aloni / Flash90)
Gal Sade Knigsfild et Nofar Almakias posent pour une photo avec un masque facial avant leur mariage au Moshav Yashresh le 6 avril 2020. (Crédit : Yossi Aloni / Flash90)

Le cabinet a approuvé vendredi la tenue d’événements dans des espaces extérieurs  pouvant accueillir jusqu’à 50 personnes, y compris des mariages et autres célébrations, compte tenu du faible taux d’infection au coronavirus qui persiste dans tout le pays.

Les organisateurs doivent respecter les règles de distanciation sociale et d’hygiène, y compris en obligeant les participants à porter des masques à tout moment.

Sur la semaine passée, seuls quelque 200 nouveaux cas ont été recensés dans le pays. D’après les chiffres du ministère de la Santé de vendredi matin, le nombre total de cas s’élève à 16 589, dont 12 587 guérisons, ce qui signifie que le nombre de cas actifs est tombé à 3 736.

Le nombre de nouvelles infections a considérablement diminué ces dernières semaines. Israël a passé 14 jours sans voir plus de 100 nouveaux cas confirmés en 24 heures.

Face à la baisse soutenue des infections, le gouvernement a progressivement réduit les restrictions destinées à enrayer l’épidémie, en autorisant la réouverture de certaines écoles et de nombreux commerces.

Dimanche, le système scolaire devait reprendre complètement pour la première fois, après environ deux mois pendant lesquels les enfants israéliens ont été contraints de rester chez eux.

Le ministre de l’Intérieur, Aryeh Deri, a annoncé jeudi que les plages israéliennes rouvriront au public mercredi prochain après près de deux mois de fermeture.

Cependant, les autorités se préparent à une éventuelle seconde vague d’infections après que des milliers d’hommes ultra-orthodoxes se sont réunis lundi soir et mardi à Jérusalem, à Beit Shemesh et au Mont Meron pour célébrer Lag BaOmer en violation des directives sanitaires.

Des centaines de personnes se sont également réunies mardi pour les funérailles d’un soldat de l’armée israélienne tué lors d’un raid en Cisjordanie. D’autres violations ont été signalées dans tout le pays, des passagers entassés sur un vol intérieur vers Eilat aux baigneurs qui ont ignoré la fermeture toujours en vigueur des côtes.

Mercredi soir, le ministère de la Santé a publié une déclaration niant avoir donné son feu vert à la reprise du trafic ferroviaire, quelques heures seulement après que le ministère des Transports a annoncé qu’un service interurbain limité commencerait dimanche. Les liaisons ferroviaires devraient reprendre début juin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...