Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Les représentants de la communauté juive de France reçus au ministère de l’Intérieur

Gérald Darmanin veut évoquer la situation après l'assaut terroriste du Hamas

Le ministre Eric Dupond-Moretti invité des Amis du CRIF, le 20 septembre 2022. (Crédit : Twitter @Le_CRIF)
Le ministre Eric Dupond-Moretti invité des Amis du CRIF, le 20 septembre 2022. (Crédit : Twitter @Le_CRIF)

Le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin a indiqué lundi qu’il recevrait dans l’après-midi des représentants de la communauté juive de France pour évoquer la situation après l’offensive surprise du groupe terroriste palestinien du Hamas depuis Gaza contre Israël.

Darmanin recevra le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, le président du Consistoire central, Elie Korchia, ainsi que le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), Yonathan Arfi, qui appelle à un rassemblement de soutien à Israël à Paris en fin d’après-midi.

Samedi, Darmanin avait demandé aux préfets de France de renforcer la sécurisation des lieux communautaires israélites, avec la présence visible et statique de forces de l’ordre devant les lieux de culte, et le renfort de la police municipale et de militaires. La communauté juive célèbre les fêtes du Nouvel an juif depuis mi-septembre.

Le ministre de l’Intérieur, qui a tenu dimanche matin une réunion avec l’ensemble de ses services, a répété « qu’il n’y a pas aujourd’hui de menace caractérisée qui toucherait nos compatriotes juifs sur le territoire national ». Il a cependant mentionné plusieurs actes antisémites durant le week-end en France.

« Nous avons vu ce week-end une dizaine d’actes antisémites, des tags, des menaces téléphoniques, des personnes qui venaient devant des lieux de culte par exemple », a-t-il rapporté, précisant qu’il y a eu « beaucoup d’interpellations ».

Il a également indiqué qu’il y a eu « à peu près 700 signalements Pharos », la plateforme dédiée aux signalements de contenus violents ou illicites circulant sur internet. « Ces signalements à Pharos, c’est autant d’enquêtes judiciaires ouvertes », a-t-il ajouté.

Le ministre a également justifié l’interdiction donnée à la tenue d’un rassemblement pro-palestinien, prévu lundi soir à Lyon. « La manifestation se déroulait dans le quartier déjà difficile de la Guillotière (…) et les mots d’ordre de ceux qui organisaient la manifestation sont très défavorablement connus ».

Le CRIF a de son côté appelé à un rassemblement lundi en fin d’après-midi place d’Israël à Paris « en solidarité avec Israël et les Israéliens frappés par le terrorisme du Hamas ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.