Les USA “condamnent fermement” les tunnels du Hamas situés en dessous des écoles de l’UNRWA à Gaza
Rechercher

Les USA “condamnent fermement” les tunnels du Hamas situés en dessous des écoles de l’UNRWA à Gaza

Le négociateur de Trump Jason Greenblatt a déclaré que ces tunnels « utilisés pour le terrorisme, mettent les vies des élèves et du personnel en danger »

Eric Cortellessa couvre la politique américaine pour le Times of Israël

L'envoyé spécial de Trump, Jason Greenblatt, à Ramallah, le 14 mars 2017. (Crédit : Flash90)
L'envoyé spécial de Trump, Jason Greenblatt, à Ramallah, le 14 mars 2017. (Crédit : Flash90)

WASHINGTON – Les États-Unis ont condamné mardi les tunnels terroristes découverts en dessous de deux écoles des Nations unies dans la bande de Gaza la semaine dernière.

« Nous condamnons fermement la création de ces tunnels qui sont utilisés pour du terrorisme et qui mettent gravement en danger les vies des élèves et du personnel », a déclaré Jason Greenblat, l’envoyé spécial du président américain Donald Trump pour les négociations dans un tweet.

Les tunnels creusés par le Hamas ont été découverts le 1er juin par des employés de l’UNRWA en dessous de deux écoles dans le camp de réfugié de Maghazi et près de la ville de Deir al-Balah, a indiqué l’UNRWA.

Les tunnels, qui sont à 2 et 3 mètres en dessous du sol, passent en dessous de l’école primaire pour garçons de Maghazi et de l’école préparatoire pour garçons de Maghazi, et se dirigent vers l’ouest en direction de l’enclave palestinienne et vers l’est en direction de la barrière de sécurité avec Israël, selon l’UNRWA.

Greenblatt, un ancien avocat spécialisé dans l’immobilier et juif orthodoxe, a été chargé par le président, avec le gendre juif du président Jared Kushner, de superviser les efforts de l’administration pour parvenir à un accord de paix entre Israël et les Palestiniens, ce que Trump qualifie régulièrement d’« accord ultime ».

Depuis l’investiture de Trump, il a fait plusieurs « visites d’écoute » dans la région, s’est entretenu avec plusieurs décideurs dans ce conflit, notamment le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et d’autres dignitaires arabes.

L'ambassadrice des États-Unis à l'ONU Nikki Haley visite un tunnel terroriste construit par le Hamas à la frontière d'Israël avec la bande de Gaza, le 8 juin 2017 (Crédit : Matty Stern / Ambassade des États-Unis, Tel Aviv)
L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU Nikki Haley visite un tunnel terroriste construit par le Hamas à la frontière d’Israël avec la bande de Gaza, le 8 juin 2017 (Crédit : Matty Stern / Ambassade des États-Unis, Tel Aviv)

Le porte-parole de l’UNRWA Christopher Gunness a déclaré la semaine dernière que le tunnel « n’a aucune entrée ni sortie sur les lieux, ni n’est relié aux écoles ou à d’autres bâtiments de quelque manière que ce soit », et a promis qu’ils seront colmatés par l’organe onusien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...