Liberman fustige Smotrich, qui n’est plus un « Jeune des Collines désillusionné »
Rechercher

Liberman fustige Smotrich, qui n’est plus un « Jeune des Collines désillusionné »

L'élu de la droite dure s'est attiré les foudres pour avoir affirmé que son parti "souhaite restaurer le système de justice de la Torah"

Avigdor Liberman, président de Yisrael Beytenu, dirige une réunion du parti à la Knesset, le 13 mai 2019. (Noam Revkin Fenton/Flash90)
Avigdor Liberman, président de Yisrael Beytenu, dirige une réunion du parti à la Knesset, le 13 mai 2019. (Noam Revkin Fenton/Flash90)

Avigdor Liberman, chef du parti Yisrael Beytenu a fustigé lundi le député d’extrême-droite Bezalel Smotrich qui a déclaré qu’il souhaitait que le système judiciaire israélien adhère à la loi religieuse juive.

Smotrich, un député de l’Union des partis de droites, brigue le poste de ministre de la Justice par intérim après que Netanyahu a limogé dimanche Ayelet Shaked.

Plus tôt dans la journée, Smotrich s’est attiré les foudres pour avoir affirmé que le pays devrait aspirer à se gouverner comme « au temps du roi David » et ajouté que son parti « souhaite restaurer le système de justice de la Torah ».

« Ecoutez ce que Smotrich, candidat au poste de ministre de la Justice, a à dire », a déclaré Liberman au membres de son parti lors de la réunion hebdomadaire, selon les médias israéliens.

« Ce ne sont plus des propos venant d’un Jeune des Collines désillusionné, mais une déclaration d’intention », a-t-il dit.

Des activistes ultra-nationalistes, appelés « Jeunes des Collines », sont souvent accusés d’attiser la violence contre les Palestiniens et les forces de sécurité israéliennes en dans les implantations en Cisjordanie. Smotrich est est député radical pro-implantation qui a déjà défendu les actions des extrémistes de Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...