Israël en guerre - Jour 194

Rechercher

L’Italie refuse l’extradition d’un Palestinien vers Israël

Anan Yaeesh est détenu depuis le 29 janvier "en raison de la présumée participation d'Anan, depuis l'Italie, à un groupe qui œuvrait dans le camps de réfugiés de Tulkarem"

Un drapeau palestinien est brandi devant le Colisée, lors d'un rassemblement de soutien aux Palestiniens à Rome, le 13 janvier 2024. (Crédit : AP Photo/Gregorio Borgia)
Un drapeau palestinien est brandi devant le Colisée, lors d'un rassemblement de soutien aux Palestiniens à Rome, le 13 janvier 2024. (Crédit : AP Photo/Gregorio Borgia)

La Cour d’appel de L’Aquila, dans le centre de l’Italie, a refusé mercredi d’extrader vers Israël un Palestinien détenu dans cette ville, car il risquerait d’y subir « des traitements cruels, inhumains ».

Selon le verdict de la Cour, dont l’AFP a obtenu une copie, en cas d’extradition en Israël, « il risque de subir des traitements, cruels, inhumains ou dégradants ou d’autres actes de violation des droits de l’Homme ».

Ce Palestinien, Anan Yaeesh, est détenu depuis le 29 janvier après le dépôt de la demande d’extradition par Israël « en raison de la présumée participation d’Anan, depuis l’Italie, à un groupe qui œuvrait dans le camps de réfugiés de Tulkarem », en Cisjordanie, a précisé à l’AFP son avocat Flavio Rossi Albertini.

La Cour d’appel cite également des rapports d’ONG « dignes de confiance sur le plan international comme Amnesty International ou Human Rights Watch (…) faisant référence à des conditions de détention dans les prisons israéliennes trop difficiles pour les citoyens palestiniens, caractérisées par le surpeuplement, les violences physiques, de mauvaises conditions d’hygiène et l’absence de soins, et qui se sont ultérieurement dégradées avec le conflit en cours ».

Par ailleurs, l’extradition n’est pas possible car Anan Yaeesh « est poursuivi au pénal par le parquet de L’Aquila pour les mêmes faits qui sont à la base de la demande d’extradition » israélienne, ajoute la Cour.

Deux autres Palestiniens ont été arrêtés lundi à L’Aquila, soupçonnés avec Anan Yaeesh « d’association de malfaiteurs à des fins de terrorisme », selon un communiqué de la police.

Les trois hommes sont soupçonnés d’avoir « planifié des attentats, y compris suicide, contre des cibles civiles et militaires en territoire étranger », selon le communiqué, sans préciser quel pays était visé.

Ces trois Palestiniens font partie, selon les enquêteurs italiens, d’ »une structure militaire opérationnelle nommée ‘Groupe de réponse rapide – Brigade Tulkarem’ ».

Ce groupe fait partie des « Brigades des martyrs d’Al-Aqsa », une organisation considérée « terroriste » par l’Union européenne depuis 2023.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.