Israël en guerre - Jour 202

Rechercher

Italie: arrestation de trois Palestiniens soupçonnés de « terrorisme »

Ces trois hommes font partie d'une "structure militaire opérationnelle" au sein des "Brigades des martyrs d'Al-Aqsa", une organisation considérée terroriste par l'Union européenne

Des tireurs palestiniens de la Brigade des martyrs d'Al Aqsa portant leurs armes lors d'une parade militaire dans le camp de réfugiés de Balata, à l'est de la ville de Naplouse, en Cisjordanie, le 21 septembre 2022. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)
Des tireurs palestiniens de la Brigade des martyrs d'Al Aqsa portant leurs armes lors d'une parade militaire dans le camp de réfugiés de Balata, à l'est de la ville de Naplouse, en Cisjordanie, le 21 septembre 2022. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)

La police italienne a annoncé lundi l’arrestation à L’Aquila, dans le centre de la péninsule à une centaine de kilomètres de Rome, de trois Palestiniens soupçonnés d' »association de malfaiteurs à des fins de terrorisme ».

Les trois hommes sont soupçonnés d’avoir « planifié des attentats, y compris suicide, contre des cibles civiles et militaires en territoire étranger », indique un communiqué de la police, sans préciser quel pays était visé.

La police ajoute cependant qu’une procédure d’extradition visant l’un des trois hommes et déposée par les autorités israéliennes est en cours d’examen devant la Cour d’appel de L’Aquila, chef-lieu de la région des Abruzzes.

Ce Palestinien, Anan Yaeesh, est en réalité détenu depuis le 29 janvier après le dépôt de la demande d’extradition déposée par Israël, a précisé à l’AFP son avocat Flavio Rossi Albertin.

« Israël a demandé son extradition en raison de la présumée participation d’Anan, depuis l’Italie, à un groupe qui œuvrait dans le camps de réfugiés de Tulkarem », en Cisjordanie, a expliqué Me Rossi Albertini.

Il a déposé un recours devant la cour d’appel de L’Aquila « en raison de l’inexistence des conditions permettant son extradition en Israël », a-t-il ajouté, précisant que ce recours sera examiné mardi.

Ces trois Palestiniens font partie, selon les enquêteurs italiens, d' »une structure militaire opérationnelle nommée ‘Groupe de réponse rapide – Brigade Tulkarem' », ajoute le communiqué.

Ce groupe fait partie des « Brigades des martyrs d’Al-Aqsa », une organisation considérée « terroriste » par l’Union européenne depuis 2023, selon la même source.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.