Rechercher

Litzman évite la prison et reçoit une amende de 3 000 shekels

Un juge a accepté l'accord de peine en vertu duquel Litzman plaide coupable de fraude et d'abus de confiance pour avoir fait pression sur un psychiatre d'État

L'ancien ministre Yaakov Litzman au tribunal pour une audience dans le cadre de sa négociation de plaidoyer, au tribunal de première instance de Jérusalem, le 08 août 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
L'ancien ministre Yaakov Litzman au tribunal pour une audience dans le cadre de sa négociation de plaidoyer, au tribunal de première instance de Jérusalem, le 08 août 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

L’ancien ministre de la Santé, Yaakov Litzman a été condamné lundi à huit mois de probation et à une amende de seulement 3 000 shekels pour avoir utilisé sa position pour tenter de contrecarrer l’extradition vers l’Australie de Malka Leifer, ancienne directrice d’une école orthodoxe pour filles à Melbourne, accusée d’avoir agressé sexuellement des mineures.

Un juge a accepté l’accord de peine en vertu duquel Litzman plaide coupable de fraude et d’abus de confiance pour avoir fait pression sur un psychiatre d’État afin qu’il juge Leifer inapte à l’extradition.

Le politicien ultra-orthodoxe, qui a annoncé qu’il ne se présenterait pas aux prochaines élections, a évité l’accusation d’obstruction à la justice et n’est pas été reconnu coupable de turpitude morale dans cette affaire.

Leifer a finalement été extradée vers l’Australie l’année dernière, près de 13 ans après avoir fui Melbourne au moment où les allégations à son encontre étaient révélées et après une procédure judiciaire de six ans, au cours de laquelle un tribunal a déterminé qu’elle avait feint une maladie mentale afin d’éviter d’être jugée. Elle est actuellement jugée en Australie pour avoir abusé sexuellement de jeunes filles dans une école juive.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...