Rechercher

3 soldats arrêtés pour avoir fuité la mort des 13 soldats Golani

La police militaire a arrêté 3 soldats qui seraient derrière la fuite des noms des 13 soldats Golani tués sur WhatsApp avant que les familles soient notifiés, a révélé la Deuxième chaîne.

Un certain nombre de parents et d’amis proches avaient entendu les nouvelles tragiques par ce message, quelques heures avant que l’armée ne les contacte officiellement.

C’est vous qui le dites...