Canada: Un groupe déplore les répercussions antisémites du conflit avec Gaza
Rechercher

Canada: Un groupe déplore les répercussions antisémites du conflit avec Gaza

Le Centre pour les affaires israéliennes et juives (CIJA) s’est dit « gravement préoccupé par la vague de violence et d’antisémitisme qui touche les communautés partout au Canada, et qui sont liées au conflit en cours au Moyen-Orient ».

« Nous condamnons dans les termes les plus forts ces actes effrontés d’agression, d’intimidation et de haine visant les membres de la communauté juive du Canada et les partisans d’Israël. Il n’y a absolument aucune justification à la violence politique de quelque nature que ce soit dans nos rues, quelle qu’en soit la cause. Pour le dire franchement : ceux qui détestent tellement Israël que cela les incite à oeuvrer, cracher ou attaquer leurs concitoyens canadiens ne sont pas seulement une menace pour les Juifs. Ils menacent le tissu même de la société canadienne. Comme tous les Canadiens de bonne volonté, la communauté juive du Canada recherche la paix et un avenir meilleur pour les Israéliens et les Palestiniens. Dans le même temps, nous exhortons nos voisins de tous horizons à se joindre à nous pour condamner ces actes inquiétants – et à se tenir à nos côtés contre l’antisémitisme et toutes les formes de sectarisme, » lit-on dans un communiqué.

« Jérusalem appartient aux Palestiniens » proclamait une banderole lors d’un rassemblement sur une place du centre ville de Montréal pendant que les manifestants, scandaient « Palestine Libre » ou « Israël terroriste ».

Les manifestants portant des pancartes accusant Israël de violer les lois internationales ou appelant l’Etat hébreu à « cesser de tuer des enfants », ont ensuite rejoint le rassemblement du centre de Montréal, qui a ainsi compté plusieurs milliers de participants.

Hormis un bris de vitrine et l’interpellation de la personne responsable, la manifestation devant le consulat s’est déroulée dans le calme, a indiqué un porte-parole de la police.

C’est vous qui le dites...