Israël a tué le chef de liaison entre le Hamas et l’Iran lors d’une frappe
Rechercher

Israël a tué le chef de liaison entre le Hamas et l’Iran lors d’une frappe

Tsahal a confirmé avoir mené un assassinat ciblé d’un commandant de terrain du Hamas, en précisant qu’il était responsable de la réception de l’argent à destination du groupe de la part de l’ennemi d’Israël, l’Iran.

Le commandant du Hamas, 34 ans, a été identifié comme étant Hamed Hamdan al-Khodari.

Selon Tsahal, al-Khodari était propriétaire de plusieurs bureaux de change dans la bande de Gaza et il les utilisait pour faire entrer d’importantes sommes en liquide dans l’enclave côtière pour le Hamas, le Jihad islamique palestinien et d’autres groupes terroristes.

« Les activités financières d’al-Khodari… contribuaient de manière significative à soutenir les activités terroristes et le renforcement militaire des groupes terroristes dans la bande de Gaza », a annoncé l’armée.

Dans un communiqué, l’armée israélienne a dit vouloir « continuer à empêcher l’Iran de financer les organisations terroristes dans la bande de Gaza ».

Elle a par ailleurs annoncé avoir attaqué 260 « cibles terroristes » dans la bande de Gaza dans le cadre de la dernière flambée de violences.

Le ministère de la Santé de Gaza a confirmé la mort d’al-Khodari et la branche armée du Hamas a ensuite revendiqué qu’il était un de ses commandants.

Deux combattants du Jihad islamique sont morts dimanche dans un raid israélien mené sur la bande de Gaza, avait annoncé ce matin le groupe armé palestinien qui a revendiqué des tirs de roquettes effectués ces derniers jours contre l’Etat hébreu.

Mahmoud Issa et Fawzy Bawdy ont été tués « dans un bombardement dans le centre de la bande de Gaza », selon le Jihad islamique.

— Judah Ari Gross

C’est vous qui le dites...