Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

L’Iran met en garde contre « une explosion » régionale après le véto américain

Hossein Amir-Abdollahian (Crédit : capture d'écran YouTube)
Hossein Amir-Abdollahian (Crédit : capture d'écran YouTube)

L’Iran a de nouveau évoqué samedi « la possibilité », selon lui, d’ « une explosion incontrôlable » au Moyen-Orient si les Etats-Unis continuaient à soutenir Israël dans sa guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas.

« Tant que l’Amérique soutiendra les crimes du régime sioniste [Israël, NDLR] et la poursuite de la guerre (…) il y a la possibilité d’une explosion incontrôlable de la situation dans la région », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian au cours d’une conversation téléphonique avec le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, selon un communiqué du ministère publié samedi.

Cet échange s’est tenu alors que les Etats-Unis ont mis leur véto vendredi à une résolution du Conseil de sécurité appelant à un « cessez-le-feu humanitaire immédiat » à Gaza.

Ce texte, qui a recueilli 13 voix en faveur (des 10 sièges non-permanents : Albanie, Brésil, Équateur, Gabon, Ghana, Japon, Malte, Mozambique, Suisse et les Émirats arabes unis. Et de trois sièges permanents : France, Chine et Russie), une contre (États-Unis) et une abstention (Royaume-Uni), avait été préparé par les Emirats arabes unis après l’invocation sans précédent par Antonio Guterres de l’article 99 de la Charte des Nations unies permettant d’attirer l’attention du Conseil sur un dossier qui « pourrait mettre en danger le maintien de la paix et de la sécurité internationales ». Cet article n’a pas été utilisé pour la guerre en Syrie qui a fait plus de 500 000 morts ni pour la guerre entre Kiev et Moscou.

« L’utilisation de l’article 99 est une action courageuse de votre part pour préserver la paix, et elle est soutenue par l’opinion mondiale », a dit M. Amir-Abdollahian, dont le pays finance et aide militairement le Hamas, à M. Guterres.

« L’affirmation » par les Israéliens que « c’est le Hamas qui a violé » la trêve ayant pris fin le 1er décembre « est totalement fausse », a assuré le ministre iranien.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.