Netanyahu ouvre un compte twitter en persan contre le nucléaire iranien
Rechercher

Netanyahu : Israël, “pas lié” par l’accord avec l’Iran, saura se “défendre”

L'Iran et les grandes puissances ont finalisé mardi à Vienne un accord sur le nucléaire iranien après 12 ans de tensions diplomatiques

Les représentants des puissances mondiales et de l'Iran posant avant l'annonce d'un accord sur pourparlers nucléaires de l'Iran à Lausanne  le 2 avril 2015. (AFP / FABRICE COFFRINI)
Les représentants des puissances mondiales et de l'Iran posant avant l'annonce d'un accord sur pourparlers nucléaires de l'Iran à Lausanne le 2 avril 2015. (AFP / FABRICE COFFRINI)

L’Iran et les grandes puissances vont tenir une réunion plénière « finale » mardi à 08H30 GMT à Vienne au terme de plus de 16 jours de pourparlers sur le nucléaire iranien, a annoncé l’Union européenne.

La « réunion plénière finale de l’E3/UE3 et de l’Iran aura lieu à 10H30 (08H30 GMT) à l’ONU » à Vienne, a indiqué la porte-parole de l’UE, Catherine Ray, sur son compte Twitter, utilisant la désignation européenne du groupe P5+1 (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...

Netanyahu ouvre un compte twitter en persan contre le nucléaire iranien

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a ouvert un compte twitter en persan pour attaquer l’accord sur le nucléaire iranien sur le point de se concrétiser à Vienne.

« Le but est d’établir une communication directe avec les Iraniens qui ont été endoctrinés à haïr Israël depuis la révolution islamique de 1979 », a déclaré mardi à l’AFP un responsable israélien des services du bureau du Premier ministre.

« Nous voulons dire, en persan, la vérité aux Iraniens sur l’accord sur le nucléaire en leur expliquant que les milliards de dollars que le régime iranien va obtenir à l’issue de cet accord vont servir au financement du terrorisme et des armes et non pas à la construction d’écoles ou d’hôpitaux », a-t-il ajouté.

« Alors que le spectacle avec l’Iran continue, l’Iran est sur le point d’obtenir la bombe nucléaire et dispose de milliards de dollars pour le terrorisme et les attaques », écrit-il dans un de ses messages postés sur le compte @IsraeliPM_Farsi, où il a déjà quelque 1 478 followers.

Capture d’écran de la page du compte Twitter de Benjamin Netanyahu créé en persan (Crédit : Twitter)
Capture d’écran de la page du compte Twitter de Benjamin Netanyahu créé en persan (Crédit : Twitter)

Netanyahu communique déjà sur trois autres comptes twitter en hébreu, anglais et arabe. Il utilise fréquemment les réseaux sociaux, y compris aussi Facebook, dont il s’est largement servi pour sa campagne contre le nucléaire iranien – comme l’ensemble de la classe politique israélienne.

– AFP