Rechercher

L’officier qui a filmé des soldates va être renvoyé de Tsahal – Aviv Kohavi

Dans un courrier marquant la Journée internationale de l'élimination des violences faites aux femmes, Aviv Kohavi dit aux militaires qu'il appliquera "la tolérance zéro"

Le chef d'État-major israélien Aviv Kohavi  lors d'une conférence de presse, le 16 mai 2021. (Capture d'écran)
Le chef d'État-major israélien Aviv Kohavi lors d'une conférence de presse, le 16 mai 2021. (Capture d'écran)

Le chef d’État-major Aviv Kohavi a déclaré jeudi qu’un officier qui était soupçonné d’avoir filmé des soldates sera renvoyé des forces armées.

Dans sa première réponse publique à l’affaire, 24 heures après la levée d’un embargo judiciaire qui avait interdit toute publication sur le dossier, Kohavi a écrit dans un courrier aux militaires que « nous n’accepterons aucun tort, direct et indirect, causé à l’égard de nos soldats, hommes et femmes ».

« Ce comportement est grave, hautement répréhensible et nous le condamnons », a-t-il écrit dans la missive, marquant la Journée de l’élimination des violences faites aux femmes. « Parallèlement à la procédure judiciaire et à la traduction en justice de cet individu, nous faisons en sorte de le renvoyer immédiatement. »

« Le principe que nous avons établi est celui d’une ‘tolérance zéro’ et nous l’appliquerons face à toute déviance », a-t-il poursuivi.

Kohavi a vivement recommandé la création d’un environnement, dans l’armée, « respectueux de tous ceux qui servent » au sein de Tsahal par le biais de la sensibilisation, de l’étude, de la surveillance et de la répression – un environnement qui encouragera à « signaler tous les incidents sans exception » de manière à ce qu’ils puissent rapidement être pris en charge.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...