Israël en guerre - Jour 287

Rechercher

Londres rejette aussi les affirmations du Hamas sur l’explosion à l’hôpital

Pour le Premier ministre britannique Rishi Sunak, en visite en Israël ce jeudi, les déclarations du Hamas sont aussi peu fiables que celles du Kremlin

Le parking calciné de l'hôpital baptiste de Gaza après une explosion, le 18 octobre 2023. (Autorisation ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Le parking calciné de l'hôpital baptiste de Gaza après une explosion, le 18 octobre 2023. (Autorisation ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Suite à l’explosion de l’hôpital baptiste Al-Ahli, à Gaza, mardi soir, Joe Biden et la Maison Blanche ont déclaré mercredi que, selon les services de renseignement américains, Israël n’était « pas responsable ». Le Premier ministre britannique Rishi Sunak, qui a annoncé sa venue jeudi en Israël, a lui déclaré ce mercredi que les affirmations du Hamas devaient être traitées avec la même suspicion que celles du Kremlin.

« Nous ne prenons pas ce que dit le Kremlin comme parole d’évangile, nous devrions en faire tout autant avec le Hamas », a déclaré M. Sunak à la Chambre des communes. Il a aussi qualifié « l’attaque » contre l’hôpital de « moment décisif pour les dirigeants de la région et du monde entier qui doivent s’unir pour éviter une nouvelle escalade dangereuse du conflit ».

Les services de renseignement britanniques « analysent au plus vite les preuves disponibles pour établir les faits de manière indépendante » s’agissant de cette explosion dévastatrice, a-t-il déclaré.

M. Sunak a invité les membres de la Chambre des communes à ne pas « juger hâtivement » cet incident. Qualifiant ce qui s’est passé d’ « atroce », M. Sunak a ajouté : « Chaque membre saura que les mots que nous employons ici ont un impact bien au-delà de cette seule Chambre. »

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak à la Chambre des communes de Londres, le 18 octobre 2023. (Crédit : Unité d’enregistrement parlementaire / AFP)

Les députés ont en effet critiqué certains médias britanniques – BBC comprise – qui se sont empressés de rapporter la version du Hamas, imputant l’explosion à Israël.

Le député conservateur Andrew Percy a déclaré que la BBC avait repris les déclarations du Hamas et les avait « présentées comme des faits, sans l’ombre d’un doute ».

Stephen Crabb, également député conservateur, a pour sa part déclaré : « Des médias britanniques ont présenté comme un fait ‘la responsabilité d’Israël’, s’appuyant sur des informations fournies par Gaza, sous le contrôle des terroristes ».

« Ces gros titres ont depuis été réécrits, mais le déferlement de haine antisémite sur les réseaux sociaux, du jour au lendemain, a été absolument ignoble », a déclaré Crabb.

Les forces de sécurité jordaniennes dispersant la foule de milliers de manifestants qui tentent de prendre d’assaut l’ambassade d’Israël pour protester contre la guerre à Gaza, à Amman, en Jordanie, le 18 octobre 2023. (Crédit : Capture d’écran/X)

Plus tôt, le ministre britannique des Affaires étrangères, James Cleverly, avait invité la population à « attendre les faits » sur les causes de l’explosion.

L’armée israélienne a reproché aux médias étrangers d’avoir pris pour argent comptant les « mensonges » du Hamas à propos de l’incident. Le Hamas a rapidement déclaré que 500 personnes avaient été tuées dans l’explosion et que la frappe avait totalement rasé l’hôpital. Israël a relevé que le groupe n’aurait pas pu compter les morts si rapidement après l’explosion.

Une vidéo des suites de l’incident a permis de voir que l’explosion s’était produite sur le parking et que des voitures avaient brûlé, mais sans le profond cratère caractéristique des munitions employées par Israël. Les bâtiments environnants ne semblaient pas davantage présenter de dommages structurels.

Des manifestations ont balayé la région après l’explosion au sein de l’établissement, qui soigne des Palestiniens blessés et accueille des personnes en quête de refuge contre les combats.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, rencontrant son homologue britannique Rishi Sunak, au 10 Downing Street, à Londres, le 24 mars 2023. (Crédit : Avi Ohayon/GPO)

Rishi Sunak doit atterrir en Israël ce jeudi matin à 9h pour des réunions avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président Isaac Herzog, a indiqué le bureau de Sunak.

Il « partagera ses condoléances pour les terribles pertes de vies humaines en Israël et à Gaza au cours des deux dernières semaines à la suite des attaques terroristes brutales du Hamas », selon le communiqué publié avant son voyage.

« Sunak soulignera également que toute mort civile est une tragédie et dira à ses collègues dirigeants qu’en tant que communauté internationale, nous ne devons pas laisser le terrorisme barbare du Hamas et son mépris pour la vie humaine devenir un catalyseur d’une nouvelle escalade du conflit dans la région. »

Lors de sa visite en Israël, Sunak devrait faire pression pour qu’un couloir humanitaire vers Gaza soit ouvert dès que possible.

Pendant que Sunak est en Israël, le ministre des Affaires étrangères James Cleverly sera en Égypte, en Turquie et au Qatar. Le secrétaire à la Défense Grant Shapps a rencontré mercredi son homologue américain Lloyd Austin à Washington « pour coordonner notre réponse à la crise », selon le communiqué.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.